Commerce mondial: escalade Chine-USA après de nouvelles menaces de Trump

Kim Jong-Un

Trump menace de taxer 200 milliards d'importations chinoises supplémentaires

Surtout, il avait prévenu: si Pékin venait à rétorquer, il imposerait des taxes douanières additionnelles.

Le président américain a poursuivi lundi l'escalade en menaçant de taxer 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires pour compenser, selon lui, le vol de technologies et de propriété intellectuelle américaines. Car dans la foulée des mesures américaines, la Chine avait annoncé qu'elle imposerait des taxes à l'identique sur des marchandises américaines.

Concrètement, le président américain a annoncé lundi soir son intention de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires à hauteur de 10%.

Cette visite non annoncée à l'avance survient alors que Pékin est engagé dans une vive escalade avec le même Donald Trump à propos du différend commercial sino-américain, escalade qui faisait baisser mardi les places boursières mondiales. Environ 455 000 emplois américains sont menacés par les dernières mesures punitives contre la Chine, a calculé la NRF.

D'après les services du Représentant américain au commerce (USTR), la liste révisée des produits chinois taxés à l'importation couvre désormais 1.102 catégories de produits, et la mesure s'appliquera en deux temps.

"Les Chinois pensent depuis longtemps que s'ils pouvaient déloger les troupes américaines de la région, cela serait la clé de la diminution de l'influence américaine et de l'accélération de la création d'une région plus centrée sur la Chine", estime-t-elle. Les sanctions commerciales s'appliqueront ainsi des deux côtés en deux vagues: une première concerne l'équivalent de 34 milliards de dollars de marchandises chinoises et 545 produits américains, alors que la deuxième vague est actuellement à l'étude.

Mais, a ajouté le chef de la Maison blanche, "les Etats-Unis ne seront plus exploités en matière commerciale par la Chine et par d'autres pays".

Après avoir exigé en 2017 la renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) qui lie les Etats-Unis au Canada et au Mexique, l'administration Trump a imposé le 1er juin des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium de ces deux pays au nom de la défense de la sécurité nationale américaine.

'Une fois le processus juridique terminé, ces droits de douane entreront en vigueur si la Chine refuse de modifier ses pratiques, et aussi si elle persiste à mettre en oeuvre les nouveaux droits de douane qu'elle a annoncés récemment', a déclaré Donald Trump.

Aux Etats-Unis, elle suscite en outre des inquiétudes chez les agriculteurs susceptibles d'être les plus durement touchés par les mesures chinoises.

Dernières nouvelles