Donald Trump ordonne au Pentagone de créer une force armée de l'espace

Le drone militaire spatial américain X-37

Le drone militaire spatial américain X-37. Image AFP

La Russie a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la volonté de Donald Trump de créer une force armée de l'espace indépendante de l'armée de l'air, craignant un "impact déstabilisateur" sur la sécurité internationale. "Pour défendre l'Amérique, une simple présence dans l'espace ne suffit pas, nous devons dominer l'espace", a déclaré Donald Trump.

Auparavant, le général John Raymond, commandant de la force spatiale des États-Unis, avait déclaré que les États-Unis étaient préoccupés par la puissance spatiale croissante de la Russie et de la Chine et se préparaient à la guerre dans l'espace.

"Nous y aura l'armée de l'air et il y aura l'armée de l'espace".

Les Etats-Unis sont signataires du Traité de l'espace.

"Nous aurons l'armée de l'air mais aussi l'armée de l'espace". Entré en vigueur fin 1967, ce texte interdit de déployer des armes de destruction massive dans l'espace et stipule que l'utilisation de la Lune et d'autres corps célestes doit servir uniquement des objectifs pacifiques.

Le 14 mars dernier, Donald Trump a déjà annoncé l'éventuelle création de forces spéciales pour mener des opérations dans l'espace extra-atmosphérique. Ses tenants estiment que cela rendrait le Pentagone plus efficace. En effet, c'est à l'occasion d'un rencontre avec le National Space Council que le président américain a officialisé la mise en place d'une armée spatiale.

La décision du président américain doit en principe être approuvée par le Congrès américain, qui est divisé sur la question. C'est le cas notamment du sénateur de Floride, Bill Nelson, qui a insisté dans un tweet: "Le président a demandé à un général américain de créer une nouvelle force spatiale en tant que 6 branche militaire aujourd'hui, les généraux me disent qu'ils ne le veulent pas". Il a ordonné au gouvernement de revoir la réglementation sur les vols spatiaux commerciaux.

Dernières nouvelles