Inès, adolescente en état végétatif, est décédée après l'arrêt des soins — Nancy

L'appareil respiratoire qui maintient en vie Inès, une adolescente de 14 ans dans le coma depuis un an à l'hôpital des enfants de Nancy, a été arrêté mardi, rapportent nos confrères de L'Est Républicain. "Inès est décédée un peu avant midi", a précisé Bernard-Marie Dupont. Ces derniers avaient alors saisi la Cour européenne des droits de l'homme, qui avaient jugé leur requête irrecevable.

Mercredi, "les médecins ont mis en oeuvre un protocole d'arrêt des traitements tel que la loi et trois décisions de justice les autorisaient à faire", a dit Me Dupont.

L'adolescente, qui était atteinte d'une maladie neuromusculaire, avait été victime d'une crise cardiaque en juin 2017. "Ils ont appliqué une décision de justice, mais c'est une situation horrible".

Les médecins avaient décidé l'arrêt des soins contre l'avis des parents.

Les parents d'Inès avaient déposé un recours devant la CEDH juste après la validation de l'arrêt des traitements par le Conseil d'Etat le 5 janvier.

Dernières nouvelles