Une journaliste agressée sexuellement en plein direct — Coupe du monde

Coupe du monde 2018 la journaliste Julieth Gonzalez Theran agressée sexuellement en direct juste avant le début du MondialPlus

Coupe du monde 2018 la journaliste Julieth Gonzalez Theran agressée sexuellement en direct juste avant le début du MondialPlus

Elle a été, très rapidement, agressée par un supporteur qui lui a empoigné les seins et embrassé sur la joue, sans évidement le moindre consentement de la part de la journaliste. Une journaliste colombienne présente en Russie pour couvrir la Coupe du monde pour la chaîne allemande Deutsche Welle a été embrassée de force en plein direct. Alors qu'elle parlait au micro, un supporter s'est approché d'elle, l'attrapant par les épaules pour lui donner un bisou, et en profitant pour lui toucher la poitrine.

"J'étais là pendant environ deux heures à préparer mes affaires et rien ne m'est arrivé". Julieth Gonzalez Theran a su garder son professionnalisme. Il est venu vers moi, m'a embrassée et a touché ma poitrine.

De son côté, la journaliste qui a partagé la vidéo des événements sur sa page Instagram condamne aussi le geste.

"Respect! Nous ne méritons pas d'être traitées ainsi". Nous sommes aussi professionnelles et méritantes.

"Je compatis, parce que ce type d'attaque s'est déjà produit plusieurs fois dans le passé".

En avril dernier, c'est une journaliste mexicaine de Fox Sports qui avait été victime d'attouchements sexuels lors d'un duplex en marge d'un match de football.

"Je partage la joie du football, mais nous devons identifier les limites de l'affection et du harcèlement" a écrit la journaliste sur son compte Instagram après son direct, au cours duquel elle avait réussi à rester imperturbable. Une scène qui lui avait valu de nombreux soutiens de confrères et téléspectateurs.

Dernières nouvelles