Strasbourg : la cigarette bientôt interdite dans les parcs publics

Après avoir interdit la cigarette sur certaines aires de jeux en 2014, Strasbourg poursuit sa lutte contre le tabagisme.

À compter du 1er juillet prochain, tous les parcs et jardins publics de la ville seront estampillés "non-fumeurs". La mesure doit être votée la semaine prochaine en conseil municipal et si il elle l'est, ce serait une première en France. L'interdiction prendrait effet à compter du 1er juillet. Des pays ou grandes villes ont déjà sauté le pas, comme la Finlande, l'Islande, le Royaume-Uni ou certaines villes des États-Unis. Depuis décembre dernier, dans le parc de la Citadelle à l'est du centre-ville, le tabac est interdit.

La capitale du Grand Est va confirmer lundi son statut de pionnière dans la lutte anti-tabac. Un sondage réalisé auprès des usagers a montré que 71% des non-fumeurs et 57% des fumeurs étaient favorables à l'interdiction de fumer dans les espaces verts. Des panneaux et des cendriers seront installés à leurs entrées pour que les fumeurs soient d'abord sensibilisés à cette nouvelle mesure, qui peut paraître drastique, dans un premier temps. À cela s'ajoute l'amende pour les jets de mégots à terre, qui s'élève à 68 euros et qui sera applicable dès janvier 2019. Celui-ci provoque 73.000 décès dont 45.000 par cancer chaque année en France, selon l'Institut national du cancer (INCa).

Dernières nouvelles