" Je m'en fiche complètement ": la veste de Melania Trump suscite la stupéfaction

Edition numérique des abonnés

Provocation ou gaffe ? La veste « je m'en fiche » de Melania Trump agite l'Amérique

Une manière de dire: "Vous pouvez penser ce que vous voulez, je sais ce que je fais", et de montrer que ce déplacement au Texas, c'est elle qui l'a voulu.

À son arrivée au Texas, Melania Trump a changé de veste, mais la polémique déjà lancée a presque éclipsé le sens de sa visite.

"Ce n'est pas une blague". Elle portait une tenue incompréhensible: une veste kaki Zara avec écrit en gros dans le dos: "I really don't care, do u?" qui se traduit par "Je m'en fiche complètement, et vous?". "J'en suis sans voix", a tweeté Zac Petkanas, un communicant affilié au Parti démocrate. Serait-ce un message adressé au public ou à son mari?

Sa porte-parole a assuré qu'"il n'y avait pas de message caché" derrière cette inscription.

Le Luthern Social Services of the South's Upbring New Hope Children Center, pendant la visite de la Première Dame Melania Trump. Le Pentagone a reçu l'ordre de se préparer à héberger sur des bases militaires 20.000 mineurs migrants entrés sur le territoire américain, non accompagnés par des adultes.

Pour Jeanne Zaino, Melania Trump s'affiche plus que jamais comme une Première dame "différente".

Le centre accueille une soixantaine de mineurs âgés de 5 à 17 ans, originaires du Honduras et du Salvador. La plupart sont des adolescents qui ont fait le voyage seuls depuis ces pays rongés par la violence. L'idée de ce voyage est venue "à 100%" de Melania Trump, a précisé sa propre porte-parole, Stephanie Grisham.

Ils ont été placés dans des centres -parfois à des milliers de kilomètres- après la décision de Donald Trump en avril d'appliquer une politique de "tolérance zéro" en matière d'immigration pour tenter de dissuader les candidats à l'exil aux Etats-Unis. "Je me demande comment le personnel qui l'aide à choisir ses tenues a pu permettre ça!" s'est-elle indignée. Un vote clé sur une réforme de l'immigration proposée par la majorité républicaine a été reporté à la semaine prochaine à la Chambre des représentants, faute de consensus dans ses rangs.

Avec les Trump, il se passe toujours quelque chose. De leur côté, une dizaine d'Etats américains, dont la Californie, Washington et le New Jersey, ont annoncé jeudi qu'ils allaient poursuivre l'administration Trump pour cette politique migratoire "cruelle". Ce que pense Melania Trump de toute cette polémique vestimentaire?

Malgré son décret mettant fin aux séparations des familles, les critiques ne s'apaisaient pas jeudi, associations de défense des droits de l'homme et opposition démocrate dénonçant la solution apportée: les maintenir désormais en centre de rétention avec leurs parents pendant la durée des poursuites pénales.

Dernières nouvelles