Le Brésil s'impose face au Costa Rica (2-0) — Coupe du monde

Mondial 2018 le Brésil se fait peur avant de s'imposer dans les ultimes instants contre un Costa Rica courageux

Brésil-Costa Rica: Les compos probables

S'il a été, comme à son habitude, très propre dans les duels et la relance, on pourrait, en étant exigeant, lui reprocher son manque de présence dans la surface adverse sur les nombreux coups de pieds arrêtés qu'a eus le Bresil durant la rencontre. Grande tristesse pour le Costa Rica qui a tout perdu dans le temps additionnel.

En conférence de presse, Tite a défendu Neymar: "Mettre autant de pression sur un seul homme, c'est inhumain". Après une première mi-temps hachée et jouée sur un faux rythme, la Seleção est revenue avec des intentions et s'est procurée de nombreuses occasions au retour des vestiaires. "Mais il a aussi besoin d'une équipe forte autour de lui, une équipe qui peut faire le jeu sans toujours passer par lui", s'est énervé Tite. Je n'ai pas vu ses pleurs.

"Nous n'avons pas cédé au désespoir". J'avais dit aux joueurs qu'ils auraient donc 95 minutes pour faire la différence. Il faut rester concentré jusqu'au bout. Ces deux-là ont finalement sauvé les leurs et Neymar, auteur du deuxième but de son équipe, s'est vengé après 90 minutes frustrantes et éprouvantes. Le Brésilien, défendu une nouvelle fois par son sélectionneur Tite, a donné ses raisons dans un message poignant. "Tout le monde ne sait pas par quoi je suis passé pour arriver jusqu'ici". Pour ce qui est de faire, il y a beaucoup moins de monde. "Ce sont des larmes de joie, de dépassement de soi, de hargne et de volonté de gagner". "Les choses n'ont jamais été faciles dans ma vie, ça ne va pas changer maintenant, n'est-ce pas. Félicitations à toute la bande, vous êtes géniaux", a écrit Neymar sur Instagram.

Dernières nouvelles