Nancy : Inès, adolescente en état végétatif, est décédée après l'arrêt des soins

Arrêt des soins: Inès une adolescente de 14 ans en état végétatif est décédée

Une infirmière à l'hôpital de Lure le 8 juin 2018

L'adolescente de 14 ans, Inès, est décédée vers midi ce jeudi 21 juin 2018 après l'arrêt de ses soins par l'hôpital des enfants de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Les parents avaient saisi la justice pour maintenir leur fille en vie, allant jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) qui avait validé en janvier un arrêt des soins.

"Inès est décédée un peu avant midi", a précisé Bernard-Marie Dupont, l'avocat de ses parents, qui contestaient l'arrêt des traitements. Après des soins, les médecins avaient jugé son cas sans espoir et lancé une procédure visant à l'arrêt des traitements.

La mère et le père d'Inès avaient purgé tous les recours juridiques pour tenter de poursuivre les soins sur leur fille malade. "Les parents étaient déterminés, ils voulaient absolument y croire jusqu'au bout", a dit à l'AFP Me Frédéric Berna, leur premier conseil. L'adolescente a été débranchée vers 18 heures 30. "Ils ont appliqué une décision de justice, mais c'est une situation horrible".

Trois experts avaient estimé à l'audience que "l'enfant n'aura (it) plus jamais la capacité d'établir le moindre contact" avec ses proches.

Me Dupont s'interroge sur la procédure médicale mise en oeuvre ces derniers jours.

Dans une affaire similaire et toujours en cours, les parents, un frère et une soeur de Vincent Lambert, ancien infirmier de 41 ans tétraplégique et en état végétatif depuis 2008, s'opposent à l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle - accepté par son épouse -, multipliant les recours judiciaires.

Dernières nouvelles