MONDIAL 2018 - La France renverse l'Argentine et verra les quarts

Paul Pogba est déterminé avant d'affronter l'Argentine

Paul Pogba est déterminé avant d'affronter l'Argentine

Au terme d'un match époustouflant, les Bleus de Deschamps en remporté ce huitième de finale face à l'Argentine.

Interrogé sur le sujet, Colin Smith, responsable de l'organisation, a oscillé entre son respect pour la carrière du joueur et un certain embarras pour juger le "cas" Maradona. Un match attendu par tous les supporters. C'est d'abord Angel Di Maria, laissé totalement seul à vingt mètres, qui égalisa d'une superbe frappe en lucarne (41).

Entre temps, l'ex-taulier Javier Mascherano avait offert un coup franc à Griezmann repoussé par la barre (9e). Une nouvelle fois, le natif de Bondy s'est montré essentiel dans le jeu. Malgré son jeune âge, l'attaquant français a prouvé toute sa maturité et surtout sa grande forme, avec son omniprésence dans le camp adverse. Antoine Griezmann ne s'est pas fait prier pour le tirer, permettant ainsi aux Bleus d'ouvrir le score. Juste avant et juste après la mi-temps. Il y a eu des erreurs, forcément.

Des courses, des sprints, des dribbles, de l'efficacité, du sang-froid: si l'équipe de France est en quarts de finale de la Coupe du monde, elle le doit en très grande partie à Kylian Mbappé. On aurait pu se simplifier un peu la fin de match. On le savait plus que jamais sur la sellette, il semble évident que Jorge Sampaoli ne survive pas à cette déroute qui marquera son CV de coach, même s'il a assuré qu'il ne démissionnerait pas. Les joueurs ont tout donné sur le terrain, on n'a pas réussi à atteindre ce qu'on voulait.

Dernières nouvelles