Redoine Faïd, la belle en hélico

Le braqueur Redoine Faïd lors de son procès. Dessin AFP  BENOIT PEYRUCQ

Le braqueur multirécidiviste Redoine Faïd s'est évadé de prison par hélicoptère

A 11h20, un hélicoptère s'est posé dans la cour d'honneur de la maison d'arrêt, qui n'est pas protégée par un filet, et trois hommes lourdement armés en sont sortis pour aller extraire Redoine Faïd du parloir où il se trouvait, selon des sources sécuritaires. L'appareil a par la suite été retrouvé brûlé à proximité du Bourget, en Seine-Saint-Denis, relate France 3. La gendarmerie seine-et-marnaise a déclenché le plan Épervier. Ils ont pris la fuite à bord d'un hélicoptère. Il a été relâché sans avoir été blessé, mais l'homme est choqué, selon la police.

Rédoine Faïd serait ensuite monté dans une Renault noire et aurait pris la direction de l'A1.

La police judiciaire a été saisie et "tous les moyens sont mobilisés pour localiser le fugitif", a indiqué le ministère français de l'Intérieur.

Braqueur très médiatisé qui a publié en 2010 un livre sur son expérience ("Braqueur: des cités au grand banditisme"), Redoine Faïd, né à Creil (Oise), est considéré comme l'organisateur du braquage avorté qui avait entraîné la mort d'Aurélie Fouquet, mère de famille de 26 ans, le 20 mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Sa spécialité: le braquage de fourgons blindés de transport de fonds.

Le 13 avril 2013, il s'était évadé en moins d'une demi-heure de la prison de Lille, prenant quatre surveillants en otages, utilisés ensuite comme boucliers humains, et faisant exploser cinq portes au plastic avant d'être récupéré en voiture par un complice.

Dernières nouvelles