Mali: attaque contre des soldats français à Gao... de nombreux civils tués

Mali: attaque terroriste contre les soldats français de Barkhane

Monde Mali: attaque terroriste contre les soldats français de Barkhane

Le président français Emmanuel Macron doit rencontrer lundi à Nouakchott, en marge du sommet de l'UA, ses homologues du G5 Sahel, une organisation régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

"Des militaires français de la force Barkhane (4.000 hommes, NDLR) sont tombés ce dimanche dans une embuscade tendue par des terroristes à la sortie qui mène vers la localité de Bourem (Mali)", a déclaré une source militaire occidentale.

Des soldats de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015 à Gao (archive). Selon France 24, qui cite le ministère malien de la Défense, "il y a des morts et des blessés".

Une explosion a eu lieu dimanche 1er juillet dans la matinée au passage d'un VBCI (véhicules blindés de combat d'infanterie) de la force Barkhane qui patrouillait à Gao, dans le nord du Mali, faisant "un grand nombre de victimes civiles", a déclaré à l'AFP le colonel Patrik Steiger, porte-parole de l'état-major français des armées. Les autorités maliennes ont annoncé dans un premier temps que les deux victimes étaient des militaires français, avant de corriger et d'indiquer que les victimes étaient deux civils maliens.

"C'est une patrouille de l'opération Barkhane qui a été visée par une voiture piégée conduite par un kamikaze (.) de Gao", a déclaré de son côté une habitante de Gao. "Le périmètre de l'attaque a été complètement bouclé par les militaires français", a indiqué un jeune habitant de Gao, ajoutant que des blessés ont été acheminés à l'hôpital de Gao.

D'autre part, un véhicule du Mouvement pour le salut de l'Azawad, (MSA, issu de l'ex-rébellion à dominante touareg) "a sauté sur une mine (dimanche) dans le village de Talataye (nord du Mali)".

Cette attaque intervient à moins d'un mois de l'élection présidentielle du 29 juillet au Mali, dans un contexte sécuritaire fragile.

Dernières nouvelles