Le co-fondateur du géant chinois HNA meurt accidentellement en France

Le patron du conglomérat chinois HNA le 23 octobre 2012

Le patron du conglomérat chinois HNA le 23 octobre 2012

Sa chute d'une dizaine de mètres lui a été fatale.

Alors qu'il était en voyage à Bonnieux (Vaucluse), Wang Jian a demandé à des proches de le photographier en face de l'église du village. "Une enquête a été ouverte", a-t-il ajouté en précisant qu'une autopsie devait être pratiquée pour déterminer les causes exactes du décès, à savoir par exemple s'il a ou non fait un malaise. Les pompiers n'ont pas pu le ranimer.

À l'instar de ses compatriotes Anbang et Wanda, HNA fait partie des conglomérats qui sont actuellement dans le viseur des régulateurs chinois, préoccupés par l'importance de leurs dettes.

"Nous pleurons la perte d'un dirigeant exceptionnellement doué et d'un modèle, dont la vision et les valeurs continueront à servir de guide pour tous ceux qui ont eu la chance de le connaître", a indiqué HNA dans son communiqué.

Au départ, au début des années 90, il s'agissait d'une petite compagnie aérienne locale Hainan Airlines.

HNA est ainsi entré au capital de plusieurs compagnies aériennes étrangères: Aigle Azur (France), Virgin Australia (Australie), TAP (Portugal) ou encore Azul (Brésil). Il laisse derrière lui un important conglomérat présent dans le tourisme, la logistique et le transport aérien. Il avait également dévoilé en 2016 le rachat de la branche de location d'avions du groupe américain CIT pour 10 milliards de dollars.

HNA, qui a multiplié les acquisitions ces dernières années, connaît des difficultés financières qui ont contribué à l'annulation le 2 juillet de l'achat d'une activité de logistique en Australie.

HNA a par ailleurs racheté l'américain Ingram Micro, l'un des plus gros distributeurs mondiaux de produits électroniques et informatiques; il possède une participation dans l'allemand Deutsche Bank, et a acquis un quart du capital des hôtels Hilton pour 6,5 milliards de dollars. Fin 2017, HNA a annoncé que son endettement total s'élevait à environ 638 milliards de yuans (81,5 milliards d'euros), en hausse de 36 % par rapport à la fin 2016.

Dernières nouvelles