Grotte en Thaïlande : quatre enfants secourus, les autres lundi

Une route bloquée qui mène vers la grotte Tham Luang où sont coincés des enfants à Lae Sai en Thaïlande le 8 juillet 2018

Une route bloquée qui mène vers la grotte Tham Luang où sont coincés des enfants à Lae Sai en Thaïlande le 8 juillet 2018

Les prochaines sorties d'enfants sont attendues vers 8 ou 9 heures (heure française).

"Aujourd'hui est le grand jour", avait annoncé le matin Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, lors d'une conférence de presse organisée à distance du site de la grotte, d'où ont été expulsés les centaines de journalistes du monde entier mobilisés depuis des jours. Ils auraient finalement opté pour une sortie des enfants en deux groupes.

Les sauveteurs thaïlandais ont commencé l'extraction des 12 jeunes joueurs de football et de leur entraîneur dimanche matin à 10h00 (05h00 heure de Paris). Plus d'un millier de personnes venant de différents endroits du globe ont participé aux recherches, et le miracle tant espéré s'est produit neuf jours plus tard: des plongeurs britanniques ont retrouvé les enfants affamés, mais indemnes. Vendredi, un ancien plongeur d'élite de la Marine thaïe de 38 ans est mort exténué, alors qu'il apportait des bouteilles d'oxygène aux adolescents.

Outre les embûches le long du parcours de plongée, la situation est compliquée par le fait qu'une bonne partie des enfants ne savent pas nager et qu'aucun n'a jamais fait de plongée.

Le long périple qui attend les enfants comprend près de deux kilomètres de passages étroits et obscurs dont certains ne font que 60 centimètres de large, ainsi que des zones immergées.

- "Conditions parfaites" - Actuellement, les conditions pour une évacuation sont jugées "parfaites" par la cellule de crise, notamment en ce qui concerne le niveau d'eau dans la grotte.

L'annonce de la police a été suivie par un branle-bas de combat dans le campement monté par les journalistes, avec des caméras partout et des lits de camp pour être aux meilleures places pour filmer l'évacuation des enfants.

Les secours avaient réussi à insérer un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié et le niveau d'oxygène s'est stabilisé dans la grotte.

Samedi soir, une grosse averse de mousson est tombée pendant une demi-heure, rappelant l'urgence à évacuer les enfants.

Le chef de la cellule de crise, avait prévenu vendredi soir que l'afflux de médias dans cette zone montagneuse de forêt tropicale posait problème. C'est déjà à cause des pluies de mousson que les enfants se sont retrouvés piégés après avoir décidé, pour une raison encore non élucidée, de se rendre dans la grotte après leur entraînement de foot, avec leur jeune coach de 25 ans.

Jour 11 - Mercredi 4 juillet: publication par la marine thaïlandaise d'une deuxième vidéo, montrant les enfants, qui se disent "en bonne santé".

Ils ont été guidés chacun par deux plongeurs professionnels.

Dernières nouvelles