En Corse, plusieurs maires s'opposent à la venue de Dieudonné

Selon une technique désormais bien rodée l'équipe de Dieudonné fait planer le mystère le plus complet sur les sites qui pourraient être retenus

Vive polémique sur la venue de Dieudonné en Corse

Georges Mela, le maire de Porto-Vecchio, a carrément décidé d'interdire son spectacle, baptisé Émancipation, dans sa ville.

"J'ai pris connaissance sur les réseaux sociaux que l'artiste antisémite Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour ses propos allant jusqu'au négationnisme, entendait se produire dans la région de Porto Vecchio le 15 juillet prochain". Tout comme Georges Mela, le maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli a fait part de son refus de laisser Dieudonné jouer son spectacle sur sa commune. Par ailleurs, je tiens à rappeler qu'il a eu des termes particulièrement orduriers sur Georges Mela, qui est le maire de Porto-Vecchio, et qui est mon ami.

Une méthode qui est utilisée pour le reste de ses spectacles et qui n'est donc pas spécifique à la Corse. "Je ne peux pas supporter ces propos qu'il a tenus sur Facebook qui sont vraiment dans la veine d'un personnage qui cherche la polémique et qui a l'insulte très facile", a-t-il fustigé sur France Bleu. Pour Laurent Marcangeli, l'édile d'Ajaccio, Dieudonné, qui doit se produire le 16 juillet dans la cité impériale, n'est pas le bienvenu car, selon lui, "le risque de trouble à l'ordre public" est manifeste. Au passage, Dieudonné signale être toujours à la recherche d'un terrain pour accueillir son spectacle.

Dernières nouvelles