France-Belgique : ambiance de feu à Bruxelles

Les autres cotes intéressantes

France-Belgique : Emmanuel Macron pouces en l'air pour célébrer le but de Samuel Umtiti (PHOTOS)

Les Diables Rouges l'avaient mauvaise, mardi soir, à l'issue de la leur demi-finale de Coupe de monde perdue face à l'équipe de France (1-0). En finale, l'équipe de France affrontera le vainqueur de l'autre demi-finale, qui se disputera demain mercredi entre l'Angleterre et la Croatie. "C'est frustrant. La France a joué à rien, ils ont joué à défendre à 11 à 40 mètres de leur but, a-t-il regretté auprès de la RTBF. J'ai fait quelques arrêts, mais ils n'ont pas eu de grosses occasions". "On ne s'est pas senti inférieurs du tout à cette équipe du France". Et le portier belge de Chelsea de se muer en mauvais perdant. C'est leur droit, ils savent que quand [l'adversaire] joue très bas, c'est là qu'on a eu des problèmes. "C'est dommage pour le football que la Belgique n'a pas gagné".

Sentiment partagé par Eden Hazard, remuant sur son flanc gauche et conscient de voir qu'à 27 ans, il a sans doute laissé passer une occasion ultime de soulever le plus beau trophée du monde.

C'est la première fois depuis 1986 que la Belgique atteint ce stade de la compétition. "L'équipe de France a fait ce qu'elle fait depuis qu'elle est entraînée par Didier Deschamps". Une façon réductrice de saluer la performance des Bleus. "S'il faut ouvrir l'espace pour qu'ils puissent marquer des buts..." Sans pour autant être surpris du jeu proposé par les Bleus. Le défenseur des Citizens s'est dit "extrêmement déçu parce qu'on sort contre une équipe aujourd'hui qui peut retourner à la maison avec toute la joie du monde et qui n'était pas nécessairement meilleure que la nôtre". "On est tombé sur plus costaud que nous".

Dernières nouvelles