Les Bleus en finale et ce n'est pas fini !

Le monde est petit mais ça s'annonce immense

Coupe du monde - Les Bleus en finale et ce n'est pas fini !

Notre consultant et ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, n'a pas trop compris le discours de certains joueurs belges après la demi-finale perdue contre la France, mardi, à Saint-Pétersbourg (1-0).

Coupe du monde: les Belges sont-ils de mauvais perdants?

"Objectif Lune" titrait le quotidien sportif L'Équipe à deux jours du "derby du siècle" entre la France et la Belgique.

C'est la même chose dans le camp Belge. "On ne s'est pas sentis inférieurs". "Je suis énormément déçu car la France repart avec toute la joie alors qu'elle n'a pas mieux joué que nous".

Dans ce match qui est resté tendu jusqu'au bout en raison de l'étroitesse de l'écart, un petit but d'avance fruit d'une belle tête d'Umtiti sur un corner de Griezmann (1-0, 51e), les Bleus n'ont réellement tremblé qu'en début de partie quand Hazard était en jambes.

En tribunes pour soutenir l'équipe de France lors de sa demi-finale contre la Belgique, le président de la République n'a pas boudé son plaisir, mardi 10 juillet, après la qualification de l'équipe de France. "Le milieu de terrain de Chelsea ajouté que, selon lui, les Bleus n'avaient "pas bien joué", mais qu"'il ont bien défendu et se sont montrés efficaces". "On avait un problème avec deux latéraux offensifs (Mendy et Sidibé) et on a réussi à trouver deux latéraux qui ont un registre défensif plus important et qui arrivent à stabiliser l'équipe (Hernandez et Pavard)".

"Eden Hazard © AFP - FRANK HOERMANN / SVEN SIMON / SVEN SIMON / DPACe qu'on sait, c'est que la nation qui sera championne du monde se ne sera pas nécessairement plus forte que la notre" - Vincent Kompany, défenseur de la sélection belge.

Dernières nouvelles