Plusieurs femmes témoignent contre Luc Besson, selon Mediapart — Violences sexuelles

Luc Besson lors de la première de

COADIC GUIREC BESTIMAGE Info 19/09/2018- Luc Besson

[Mis à jour le 10 juillet 2018 à 15h44] En mai dernier, la comédienne Sand Van Roy portait plainte contre Luc Besson pour viol, en accusant le metteur en scène de l'avoir droguée. Après une enquête de plusieurs mois, Mediapart a recueilli les récits de plusieurs femmes décrivant chez le cinéaste des comportements sexuels inappropriés. À plusieurs reprises entre 2000 et 2005, cette femme de 49 ans a travaillé sur les castings du célèbre réalisateur et producteur français.

Concernant la plainte déposée en mai par une comédienne et mannequin de 27 ans, qui accuse Luc Besson de l'avoir violée dans un hôtel à Paris mi-mai, les analyses toxicologiques se sont révélées négatives. Cette fois, c'est encore pire: "Fréquemment, il me demandait, en présence du technicien de lui faire une fellation, ce que je refusais systématiquement".

Plus loin dans l'article, une actrice raconte un rendez-vous qui a mal tourné: "Nous étions dans son bureau. Vous comprendrez donc que Monsieur Besson réserve ses réponses aux enquêteurs auprès desquels il s'est mis à disposition afin que son innocence soit démontrée", a déclaré à Mediapart son avocat Me Thierry Marembert. "Et ça je m'en souviens vraiment très bien, car je me suis laissé tomber sur le sol et à quatre pattes jusqu'à la porte pour pouvoir me lever et sortir en courant".

Une autre femme, ancienne employée d'Europacorp, révèle pour sa part avoir aussi été la cible de différentes approches embarrassantes, avec toujours des baisers forcés et certains attouchements mais précise que Besson comprend lorsque l'on refuse ses avances mais que cela ne l'empêche pas de recommencer, comme un enfant. "Il entend quand on dit 'non' mais ce ne sera pas pérenne parce qu'il recommencera". L'action de la société de production de Luc Besson - le réalisateur du Grand Bleu, de Lucy, d'Arthur et les Minimoys, de Taken et de la méga-production Valérian - a clôturé sur une baisse de 7% à la Bourse de Paris mardi 10 juillet (après avoir reculé de 13% au plus bas de la séance), suite à des témoignages de femmes sur des gestes déplacés, voire d'agressions sexuelles, rapportés par Mediapart. "À chaque fois, il essaye de gravir de nouveaux paliers".

Le plus international des cinéastes français, père de cinq enfants, est touché à son tour par l'onde de choc qui s'est propagée dans le monde depuis la chute du producteur américain Harvey Weinstein en octobre 2017, portée par les hashtags #Metoo et, en France, #Balancetonporc.

EuropaCorp plonge en Bourse après de nouvelles accusations contre Luc Besson.

Dernières nouvelles