Une huitième personne a été extraite de la grotte — Thaïlande

Edition numérique des abonnés

Thaïlande : quatre autres adolescents extraits de la grotte de Thuam Luang

Rencontre avec deux bénévoles à la veille de cette opération de sauvetage. Entre boyaux inondés et passages étroits dans lesquels il a fallu se faufiler, le parcours était semé d'embûches. Dans l'ensemble, les enfants sont en bonne santé.

Deux nouveaux enfants ont donc pu être sauvés de la grotte de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande. Pour rappel, les 12 jeunes sont membres de l'équipe de football baptisée les "Sangliers sauvages".

Ils étaient pris au piège dans une grotte inondée en Thaïlande depuis le 23 juin. Ceux-ci ont envoyé des centaines de reporters pour suivre cette "saga". Ils ont reçu des messages de soutien de personnalités du monde entier, allant de Donald Trump à Lionel Messi. En effet, les conditions étaient plus favorables pour tenter la traversée, l'eau de la grotte étant arrivée à un niveau raisonnable, comme l'a expliqué le chef de la cellule de crise, Narongsak Osottanakorn selon des informations provenant de l'agence Reuters.

Les enfants ont subi des examens radiologiques et des tests sanguins.

11H49: Selon CNN, ce neuvième rescapé se trouve désormais au poste médicalisé installé près de l'entrée de la grotte. "Ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a déclaré Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé, lors de la conférence de presse à l'hôpital de Chiang Rai.

Les adolescents ont été invités par l'instance dirigeante du football mondial, la Fifa, à la finale de la Coupe du monde de football, qui se tient dimanche à Moscou, s'ils s'en sortent à temps. Les jeunes footballeurs secourus dimanche et lundi sont en bonne santé. Les jeunes ont été immédiatement évacués vers l'hôpital de la capitale provinciale, par ambulance puis hélicoptère, sans aucun contact avec leur famille. Et ils portent des lunette de soleil le temps de s'accoutumer au jour. Les cinq derniers devaient sortir mardi. Aujourd'hui, les opérations de secours ont pris fin avec l'extraction des quatre derniers enfants et de l'entraîneur dans une mission qui s'annonçait périlleuse et risquée avec les risques de nouvelles inondations dues aux pluies diluviennes de la saison des moussons. Quatre autres l'ont été lundi, et les cinq personnes restantes en sont sorties mardi.

"Nous prévoyons de sortir les quatre garçons et leur entraîneur" de football, a dit Narongsak Osottanakorn.

Pour évacuer, tous ont été guidés par une équipe de plongeurs étrangers aguerris flanqués de commandos de la marine thaïlandaise, lors d'opérations méticuleusement planifiées.

"Les huit sont en bonne santé, pas de fièvre", a déclaré Jesada Chokedamrongsuk, responsable du ministère de la Santé publique, devant des journalistes à l'hôpital de Chiang Rai. Deux garçons qui présentaient de signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un "état normal", a-t-il ajouté, précisant qu'ils resteraient tous en observation à l'hôpital pendant une semaine.

Dernières nouvelles