Faire le ménage pourrait être plus dangereux que le tabac — Santé

Les produits d’entretien toxiques pour notre sant

Les produits d’entretien toxiques pour notre sant

L'utilisation régulière de certains produits ménagers particulièrement nocifs équivaudrait ainsi à fumer vingt cigarettes par jour durant dix à vingt ans. Cette étude a en outre noté que les femmes étaient les personnes les plus touchées par cette diminution de la capacité respiratoire.

Fumer tue, faire le ménage aussi comme l'assure une récente étude norvégienne publiée dans la revue spécialisée "American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine".

Des universitaires norvégiens ont étudié pendant plus de vingt ans les effets des produits nettoyants sur les poumons de 6.235 utilisateurs européens, âgés de 20 à 40 ans.

En cause, les sprays d'entretien ménager qui seraient aussi nocifs pour vos poumons que du tabac. Les auteurs supposent que les troubles pulmonaires observés sont attribuables à l'irritation causée par la plupart des produits chimiques de nettoyage sur les voies respiratoires, y entraînant des changements permanents. Ces deux variantes sont représentatives de la fonction respiratoire. Selon les auteurs de l'étude, ce déclin accéléré serait également " comparable au tabagisme d'un peu moins d'un paquet par jour ".

Signe que la répartition des tâches ménagères n'est pas vraiment de mise dans une majorité des ménages puisque les hommes qui ont participé à l'expérience ont été beaucoup moins touchés: aucun effet indésirable n'a été détecté chez les sujets masculins.

Afin d'expliquer cette différence, les scientifiques avancent plusieurs hypothèses. Il est ainsi tout à fait possible que les hommes utilisant les produits d'entretien aient été comparés à des hommes dont l'activité professionnelle les expose à d'autres substances nocives, ce qui a eu pour effet de minimiser l'impact des produits ménagers.

Dernières nouvelles