La Juventus Turin annonce l'arrivée de Cristiano Ronaldo ce lundi

Les ouvriers de Fiat en grève à cause de Ronaldo !

Ronaldo à la Juve: appel à la grève d'un syndicat minoritaire de Fiat

"Il est inacceptable que pendant que les travailleurs de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et CNH Industrial [la holding née de la fusion des constructeurs italien et américain, NDLR] subissent des sacrifices économiques considérables, la décision de dépenser des centaines de millions d'euros pour un joueur soit prise", indique dans son communiqué le syndicat Union Sindicale di Base (USB) à l'usine de Melfi.

Ce départ était dans l'air et est donc tout sauf une surprise.

La folie en Italie liée à l'arrivée de Cristiano Ronaldo n'est pas prête de s'arrêter.

Mais pas question pour Ronaldo de partir du Real comme un voleur.

Je n'ai que des sentiments d'énorme gratitude pour ce club, pour ces supporters et pour cette ville. Je ne peux que tous les remercier pour l'amour et l'affection que j'ai reçus.

Cependant, je crois que le moment est venu d'ouvrir une nouvelle étape dans ma vie et c'est pourquoi j'ai demandé au club d'accepter de me transférer. Et en plus, au niveau individuel, j'ai la satisfaction d'avoir décroché quatre Ballons d'Or et trois Souliers d'Or. Durant ces 9 années passionnantes, j'ai affronté de très grands joueurs. Je m'en vais, mais ce maillot, ce logo et le Santiago Bernabeu seront toujours avec moi où que je sois.

Le 11 juillet, des affiches du syndicat S.I. Cobas [Sindacato Intercategoriale Cobas] sont apparues sur le site de Pomigliano. "C'est nous qui te payons", y lit-on sur une photo du joueur portugais. "Pour Ronaldo, 400 millions d'euros".

Dernières nouvelles