"L'Angleterre arrivera mieux physiquement que la Croatie" — Diego Forlan

La revue de presse du 10 juillet 2018

La revue de presse du 10 juillet 2018

À partir du match contre l'Argentine, en huitièmes de finale, la montée en puissance des deux joueurs a été un indéniable facteur de la réussite de l'équipe de France. Découvrez toutes les infos sur le match.

Les bleus de Deschamps affronteront la Croatie dimanche à 17 h à Moscou.

Comme depuis le 1/4 de finale contre l'Uruguay (et pour le moment ça a plutôt bien marché) c'est à la Prairie des Filtres que les Toulousains sont attendus dimanche. On doit jouer notre jeu comme on l'a fait jusqu'à présent. Maitrisant ses dernières rencontres, la France a fait forte impression.

"Dans un premier temps, le technicien a souligné le fait que la défaite de son pays, en demi-finales du Mondial, face aux Bleus en 1998 (1-2) a marqué durablement les esprits". Alors que les pronostics vont bon train, les signes que l'Equipe de France va remporter ce Mondial sont de plus en plus nombreux.

Ou encore Samuel Umtiti, buteur victorieux contre les Belges: " Il reste une marche. Une affiche inédite, qui rappelle la demi-finale de 1998. Blaise Matuidi, touché aux côtés contre la Belgique, semble avoir récupéré et sera à nouveau titulaire sur le côté gauche du milieu de terrain français.

L'éventuelle absence d'Ivan Perisic pour le grand rendez-vous du 15 juillet serait un véritable coup dur pour le sélectionneur Zlatko Dalic. La compo probable de la Croatie: Subasic - Vrsaljko, Lovren, Vida, Strinic ou Pivaric - Modric, Brozovic, Rakitic - Rebic, Mandzukic, Perisic ou Kramaric. "Mais il est difficile d'être trop critique après ce parcours exceptionnel et inattendu jusqu'en demi-finale". Aux commentaires, on retrouvera d'un côté, le duo Grégoire Margotton - Bixente Lizarazu, de l'autre le tandem Christophe Josse - Daniel Bravo.

Les anglais ont ouvert le score très tôt grâce à un superbe coup franc direct de Kieran Trippier (5 mn).

Car même s'ils ont paru émoussés contre l'Angleterre, les joueurs au damier ont retrouvé un second souffle en deuxième période, et même paru plus en forme que leurs adversaires dans la prolongation. Ils totalisent trois victoires et deux matchs nuls. (...) J'ai beaucoup de respect pour cette équipe. Varane derrière, Paul Pogba devant, les Bleus ont les deux vrais patrons sur le terrain qu'ils attendaient depuis plusieurs années. Finissant la phase de poules par un succès contre l'Islande (2-1). Une expulsion qui privera le joueur de la finale de la Coupe du monde, remportée quelques jours plus tard par les Bleus, face au Brésil (3-0).

Dernières nouvelles