Les ouvriers de Fiat font front contre l'arrivée de CR7

Lancer le diaporama+19

Lancer le diaporama+19

Tandis que le club a dépensé 117 millions d'euros pour embaucher l'étoile portugaise, les employés de la société Fiat, à Melfi, ont choisi de riposter.

Le président de Fiat étant aussi celui de la Juventus, les 100 millions d'euros dépensés pour le transfert de Cristiano Ronaldo agacent les ouvriers du constructeur automobile!

"Les conditions de travail, déjà précaires, se sont justement aggravées la semaine dernière, peu de temps avant l'annonce de l'accord entre la Juventus et le Real Madrid", ajoute le site d'information Fanpage: l'usine de Melfi va cesser la production du modèle Punto et instaurer une rotation, qui engendrera une réduction moyenne de salaire de 28 %. Pourquoi? Car le propriétaire du constructeur italien, la famille Agnelli, est également propriétaire du club en question. Les ouvriers protestent contre le montant du transfert.

"Pendant que les ouvriers se serrent toujours plus la ceinture, notre propriétaire dépense beaucoup d'argent pour une seule ressource humaine".

" Il est inacceptable que pendant qu'on a demandé aux travailleurs de FCA et CNH Industrial de faire de gros sacrifices économiques durant des années, la même société décide de dépenser des centaines de millions d'euros pour acheter un footballeur " déclare l'USB (Unione Sindacale di Base). Ainsi que le salaire annuel du joueur, soit plus de 30 millions d'euros.

Cristiano Ronaldo: Une télé-réalité centrée sur sa vie privée!

Et la star du Real Madrid toucheraient aussi un sacré pactole!

Dernières nouvelles