Wimbledon : John Isner et Kevin Anderson font tomber les records

Kevin Anderson premier finaliste après un incroyable 5e set conclu 26-24

Wimbledon 2018 : Anderson file en finale après sa victoire contre Isner en 6h35

A l'issue de la plus longue demi-finale de l'histoire de Wimbledon, Kevin Anderson a pris le meilleur sur John Isner. Cet affrontement devient le deuxième plus long match de l'histoire en simple. 6-7, 7-6, 6-7, 6-4, 26-24 en faveur du Sud-Africain, qui défiera donc Rafael Nadal ou Novak Djokovic dimanche pour le titre. Derrière celui opposant Mahut à.

À 32 ans, Anderson disputera sa deuxième finale en grand chelem, après celle perdue en septembre aux Internationaux des États-Unis face à Nadal.

La pendule affichait 6 h 36 lorsque le 8e mondial a fini par avoir le dernier mot face à Isner (10e). C'était en 2012 au troisième tour lors de la victoire du Croate Marin Cilic devant l'Américain Sam Querrey (17-15 au 5e set).

Malgré ses 53 as, Isner n'a pas réussi à venir à bout d'Anderson qui avait fait le même coup à Roger Federer, le battre à l'usure.

Après avoir mené deux manches à une, Isner, géant américain de 33 ans (2,08 m), a fini par céder face au géant sud-africain (2,03 mètres) au terme d'une cinquième manche de 175 minutes. Les deux hommes vont bel et bien commencer leur demi-finale dans la foulée, avec le toit fermé. Ce dispositif permet de prolonger les parties dans la soirée, malgré le manque de luminosité, mais pas au-delà de 23 h (heure locale) en raison d'un couvre-feu imposé par les résidents de Wimbledon.

Dernières nouvelles