Controverse: Scarlett Johansson abandonne son rôle d'homme transgenre

Shakira visite le village de sa grand-mère paternelle au Liban

People Shakira visite le village de sa grand-mère paternelle au Liban Fait-divers USA Stormy Daniels brièvement arrêtée son avocat crie au"coup mont

Plusieurs voix de la communauté LGBTQ se sont élevées pour dénoncer le choix de l'actrice pour incarner un transsexuel dans le film Rub and Tug.

Lors d'une interview donnée au magazine Out, vendredi 13 juillet, l'actrice de 33 ans a finalement laissé tomber. "A la lumière de certaines questions éthiques concernant le personnage de Dante 'Tex' Gill que je devais interpréter, j'ai décidé de renoncer respectueusement à ma contribution à ce projet". Né sous les traits d'une femme et portant le nom de Lois Jean Gill, le criminel notoire avait pris l'apparence d'un homme et insistait pour être identifié comme tel.

Le choix de "ScarJo" pour le rôle a provoqué la polémique sur les réseaux sociaux. Les actrices transgenres Trace Lysette et Jamie Clayton, l'actrice de la série Sense8, ont notamment mené la charge contre les producteurs du film pour ne pas avoir donné cette opportunité à un représentant de la communauté trans. "Nous ne pouvons même pas passer une audition", a déploré la comédienne.

"Notre compréhension culturelle des personnes transgenres continue à avancer et j'ai beaucoup appris sur cette communauté depuis l'annonce de mon casting et réalisé que c'était indélicat", a-t-elle ajouté.

"Bien que j'aurais adoré avoir la chance de porter à l'écran l'histoire de Dante, je comprends pourquoi beaucoup pensent qu'il devrait être incarné par une personne transgenre, a affirmé Johansson".

Scarlett Johansson avait répondu une première fois à ses détracteurs en disant que tout commentaire "peut être adressé aux représentants de Jeffrey Tambor, Jared Leto et Felicity Huffman".

L'impact de la décision de l'actrice sur la production de "Rub and Tug" n'était pas encore connu.

À voir également: Scarlett Johansson: qui sont ses ex? "Maintenant, le vrai travail commence", a tweeté la militante transgenre Ashlee Marie Preston.

Dernières nouvelles