Tielemans n'en veut pas à Mbappé — Equipe de France

Coupe du monde 2018 : les jolies retrouvailles entre Didier Deschamps et Thierry Henry

EdF : Domenech vient narguer des Belges mauvais joueurs

Du côté des Diables Rouges, la déception est forcément très présente.

Alors que les Bleus sont les favoris de la demi-finale de coupe du monde de football qui les opposera à leurs voisins et amis belges mardi soir, à Saint-Pétersbourg, l'effervescence règne dans l'Hexagone où, 20 ans après le premier titre international, on se prend déjà à rêver d'un nouveau trophée. "Ce qu'on sait, c'est que la nation qui sera championne du monde ne sera pas nécessairement plus forte que la nôtre".

Si la France a, en effet, opté pour un plan de jeu défensif tout en misant sur des actions de contre, dire que l'équipe de France n'a pas posé de problèmes aux Belges relève tout simplement de la mauvaise foi. Visiblement peu habituée aux matchs de foot, cette dernière n'avait tout bonnement pas compris ce qu'il se passait.

Et même Eden Hazard qui, au micro de beIN Sports, "en tant que supporter de l'équipe de France depuis tout petit, aimerait bien que la France gagne", y est allé de sa petite pique à destination des hommes de Didier Deschamps.

Blaise Matuidi retrouve sa place au sein de l'équipe de départ, dans son rôle de faux ailier gauche, après avoir purgé un match de suspension face à l'Uruguay (2-0). " Je préfère perdre avec la Belgique que gagner avec la France". Les Belges ont beaucoup plus tenu la balle (60% de possession), plus fait de passes mais ont moins tiré malgré de grosses occasions. On a perdu contre une équipe qui joue à rien, qui défend. Selon le portier belge, la France n'était "pas meilleure" que son équipe. Mais l'histoire ne se répète jamais et une demi-finale réserve souvent des surprises.

Impuissants, Philippe et Mathilde de Belgique ont assisté au but de Samuel Umtiti contre les Diables Rouges.

Dernières nouvelles