Donald Trump publie sur Twitter une lettre de Kim Jong-Un

Trump publie une lettre de Kim et marque sa confiance sur le dossier nord-coréen

Entretiens américano-nord-coréens sur le rapatriement des dépouilles de soldats américains

Pour contrer tout soupçon de mésentente, le président américain a donc publié une lettre "très gentille" envoyée par Kim Jong-un: "On enregistre de grands progrès", assure Donald Trump. "Je suis fermement convaincu qu'une volonté forte, des efforts sincères et l'approche unique que nous avons eus, moi-même et vous, Excellence, afin d'ouvrir de nouvelles perspectives entre la RPDC [République populaire démocratique de Corée, NDLR] et les États-Unis seront fructueux", écrit l'homme fort de la Corée du Nord sur le récit du Point.

Tout en ajoutant être habitué à attendre longtemps, Donald Trump a souligné que les sanctions envers la Corée du Nord n'avaient pas été levées et que ces sanctions la faisaient souffrir.

Toujours devant les journalistes, le locataire de la Maison blanche a rappelé que Kim Jong-un avait promis une dénucléarisation totale à l'issue du sommet Pyongyang-Washington du 12 juin dernier et que beaucoup de choses étaient en train de se réaliser.

Le communiqué conjoint de Singapour se prononçait pour une " dénucléarisation complète " mais ne disait rien des moyens qui seraient mis en oeuvre pour la vérifier.

Mike Pompeo avait dit avoir eu des entretiens "productifs" lors de sa visite à Pyongyang les 6 et 7 juillet avec Kim Yong Chol, le bras droit de Kim Jong Un.

Mais les Nord-Coréen ne sont pas venus au rendez-vous à la frontière jeudi. A la suite de cette visite, les Nord-Coréens ont dénoncé des "demandes unilatérales et avides" des Etats-Unis et leurs "méthodes de gangsters". Mais le président américain a tout de même choisi de la publier.

De son côté, Mike Pompeo s'est dit persuadé quant à la volonté du Nord de se dénucléariser, tout en admettant qu'il restait beaucoup à faire.

Ces signaux contradictoires montrent néanmoins la confiance personnelle que le président septuagénaire maintient dans ce processus et dans sa relation avec le jeune leader nord-coréen.

Dernières nouvelles