Haïti: Démission du Premier ministre suite aux violences

Le Premier ministre démissionnaire Jack Guy Lafontant

Pierre Michel Jean AFP Le Premier ministre démissionnaire Jack Guy Lafontant

Moins de 24 heures après avoir reçu la lettre de démission de l'ex-premier ministre Jack Guy Lafontant ce samedi 14 juillet, le chef de l'Etat, comme il l'a annoncé sur compte Twitter, s'est adressé à la nation en vue de la rassurer et l'annoncer du même coup les mesures qui seront adoptées bientôt pour redresser la situation.

" j'ai reçu ce matin la lettre de démission du docteur Jack Guy Lafontant, je l'ai accepté et j'en profite pour le remercier de s'être mis au service de son pays", a lâché Jovenel Moïse comme pour introduire son message.

Le Chef du gouvernement, qui participait à une séance d'interpellation organisée à la chambre des députés, a déclaré qu'il a remis sa démission avant sa participation à ladite séance.

Cette attitude a soulevé la colère de plusieurs députés qui se demandent à quel titre Lafontant s'est présenté devant les députés s'il avait effectivement démissionné.

Après l'annonce du Premier ministre, qui était accompagné des membres du cabinet ministériel, les députés n'ont pas passé au vote afin de statuer sur le sort du Premier ministre Jack Guy Lafontant.

Ce départ survient une semaine après des violences meurtrières déclenchées par une tentative du gouvernement d'augmenter les prix des carburants. Vendredi dernier, le gouvernement avait annoncé la hausse des prix de l'essence de 38%, du gazole de 47% et du kérosène de 51%, à compter du samedi 7 juillet à minuit.

Plusieurs centaines de manifestants ont par ailleurs défilé samedi dans les rues de la capitale Port-au-Prince pour exiger le départ du Premier ministre mais aussi du président Jovenel Moïse. La violence a été la plus vive dans Port-au-Prince, proie d'incendies volontaires et de pillages durant le week-end. "Il n'est pas venu au parlement en tant que premier ministre", s'est emporté le député de Saint Marc, Samuel D'Haïti. Médecin de profession, Jack Guy Lafontant, inconnu de la classe politique haïtienne jusqu'à sa nomination en février 2017, est un ami de Jovenel Moïse, au pouvoir depuis le 7 février 2017.

Déjà samedi, certains contestataires ont dit craindre de voir la classe politique oublier les revendications sociales, lors de leurs tractations pour la mise sur pied du futur gouvernement.

Dernières nouvelles