L'Italie ne ratifiera pas l'accord commercial UE-Canada, dit Di Maio

L'ITALIE NE RATIFIERA PAS L'ACCORD COMMERCIAL UE-CANADA DIT DI MAIO

L'Italie ne ratifiera pas l'accord commercial UE-Canada, dit Di Maio

Le vice-Premier ministre italien, Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles, a confirmé que la majorité parlementaire rejetterait l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, remettant ainsi en question son existence même.

Approuvé en février 2017 par le Parlement européen, l'Accord économique et commercial global (AECG, ou CETA selon l'acronyme anglais) est entré en vigueur à titre provisoire en septembre dernier mais il doit encore être ratifié par l'ensemble des pays membres de l'UE pour produire tous ses effets.

" Si seulement un des fonctionnaires italiens à l'étranger continue à défendre des traités scélérats comme le CETA, il sera renvoyé". Pour le moment, il a été ratifié par une dizaine de pays.

Le refus du gouvernement italien de ratifier l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA) s'explique par un " problème " opposant Bruxelles et Rome au sujet des appellations d'origine, a estimé vendredi une source gouvernementale à Ottawa. "Tout ceci est prévu dans le contrat de gouvernement", composé du M5S et de la Ligue, avait-il précisé dans un entretien à La Stampa.

" Si le traité de libre-échange permet d'exporter davantage, il est dans l'intérêt national, si l'on exporte moins, non. A travers les exportations nous créons de la richesse", a ajouté Boccia.

Dernières nouvelles