Erreur au défilé du 14-Juillet : la Patrouille de France s’excuse

Plusieurs explications peuvent justifier cette erreur. /AFP

Plusieurs explications peuvent justifier cette erreur. /AFP

C'est arrivé ce samedi pendant le défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

C'est sous le soleil que le président Emmanuel Macron, dont c'est le deuxième défilé, a ouvert les festivités avec la traditionnelle revue des troupes sur les Champs-Elysées.

Et comme le Japon et le Singapour seront à l'honneur, Taro Kono, le ministre japonais des Affaires étrangères et Lee Hsien Loong, le Premier ministre singapourien sont attendus dans la tribune présidentielle. La France a en effet entrepris de renforcer ses liens militaires en Asie-Pacifique.

Après son passage parisien, la Patrouille de France a survolé Lille (avec un léger retard causé par un problème technique à Paris) et le meeting aérien de Prouvy. Sauf que cette fois, une erreur s'est glissée dans l'attribution des fumigènes. L'avion positionné le plus à gauche a diffusé un fumigène rouge, alors qu'il devait normalement être bleu, pour que le drapeau de la France soit convenablement représenté. Pour éviter de perturber la circulation, ils ont défilé la nuit, ce qui donne de très belles images.

D'après un journaliste de RFI, une source militaire aurait confié que la fumée rouge à la place de la bleue était un hommage pour "le sang versé des blessés embarqués avec la Patrouille de France".

Les neuf Alphajet de la prestigieuse Patrouille de France avaient à leur bord samedi trois blessés de guerre issus des Forces spéciales.

Au sol, ce sont des motards de la gendarmerie qui sont entrés en collision. une question d'imperfection du bitume, avance-t-on chez BFMTV.

Dernières nouvelles