" On est en finale ! ", scandent les supporters dans les rues de Paris

Coupe du monde - La France en finale : le bonheur des supporters de Paris à Marseille

Les Champs-Elysées envahis par les fans

Notre envoyé spécial en France a vécu de visu, comment les Champs Elysées et les rues de Paris ont été occupés par des milliers de supporters des Bleus après la qualification pour la finale de la Coupe du Monde 2018.

Mais ce n'est pas tout, car le retour des Bleus et déjà organisé avec une parade qui aurait lieu lundi sur les Champs sans doute vers 17h car les joueurs devraient arriver en France vers 15h, mais la célébration sera différente de celle de leurs aînés, il y a 20 ans, en raison des impératifs de sécurité. Il entonne avec ses copains "Champions du monde!" "Arrête! Tu vas nous porter la poisse", lui répond l'un d'eux avant qu'ils reprennent en choeur: "On est en finale!".

"On espérait le deuxième but, il n'est pas venu, mais le plus important est là, on est en finale!". Les gens sautent dans tous les sens, se prenant dans les bras, et les couples s'embrassent debout sur les tables de cafés.

La joie des supporteurs français a éclaté lors du but de Samuel Umtiti ici à Paris le 10 juillet 2018
La joie des supporteurs français a éclaté lors du but de Samuel Umtiti ici à Paris le 10 juillet 2018

Aux balcons, des familles agitent des drapeaux sur la rue de Rivoli et les enfants en maillot français saluent la foule. A partir de 19H00, les stations Étoile (ligne 1, 2, 6 et RER A) ainsi que Georges V (ligne 1), qui desservent les Champs-Elysées, seront également fermées. "Pour moi c'est une nouveauté j'ai toujours rêvé de vivre ça depuis que je suis tout petit", confie-t-il, sourire aux lèvres, à une journaliste de l'AFP. A quelques mètres du Moulin Rouge, les pétards claquent, les plus audacieux se hissant sur le toit des bus, tandis que d'autres tirent des fumigènes, a constaté un journaliste de l'AFP.

"C'est magnifique", hurle Thierry Perier, 45 ans, venue avec sa fille de 8 ans.

La police, dans son intervention musclée, a bouclé progressivement l'avenue des Champs-Elysées. À Nice, un mouvement de foule a fait une trentaine de blessés légers.

Dernières nouvelles