Netflix investit toujours plus dans le contenu mais déçoit la Bourse

L'action Netflix chute grosse déception sur le nombre d'abonnés

Netflix déçoit, l'action dévisse - News

Netflix a ainsi engrangé seulement 5,15 millions nouveaux abonnés sur le trimestre, loin des 6,2 millions auxquels il s'attendait. N'empêche, la nécessité d'une montée en puissance de l'Asie dans les comptes du groupe risque de se faire sentir de plus en plus si Netflix veut maintenir son rythme de croissance et justifier sa valorisation boursière.

" Nous avons eu un deuxième trimestre solide mais pas exceptionnel qui s'est terminé avec 130 millions d'abonnés".

Vers 15h30 GMT, le titre perd 4,02% à 384,37 dollars, réduisant sensiblement ses pertes après un creux à 344,0 (-14%). "Nous avons eu un deuxième trimestre vigoureux mais pas extraordinaire", a noté Netflix dans une lettre trimestrielle à ses actionnaires.

Ajusté et rapporté par action, référence en Amérique du Nord, il ressort à 85 cents, au-dessus des attentes des analystes, et des siennes, qui étaient en moyenne de 79 cents.

Les recettes totales du géant du streaming ont augmenté de 40,2% pour atteindre 3,91 milliards de dollars, alors que les analystes avaient prévu des revenus de 3,94 milliards de dollars. La société a séduit 5,2 millions de nouveaux abonnés sur la période avril-juin, soit un million de moins qu'anticipé selon les données de Thomson Reuters I/B/E/S, malgré de nouvelles offres, dont la série "Perdus dans l'Espace" et de nouveaux épisodes de "Jessica Jones" et "13 Reasons Why". Il espère aussi un chiffre d'affaires de 1,93 milliard de dollars aux Etats-Unis et de 1,97 milliard à l'international.

La chute brutale a eu lieu juste après que la plateforme de streaming emblématique a annoncé ne pas avoir atteint ses objectifs en termes de recrutement d'abonnés au cours du deuxième trimestre 2018. "Le marché est aussi bousculé par l'arrivée de nouveaux entrants, comme Disney et (l'opérateur télécoms) AT&T" qui lancent des plateformes de streaming sur abonnement, ajoute M. Verna.

La concurrence de la plateforme YouTube (Google), qui attire beaucoup, notamment chez le public jeune, est aussi menaçante pour Netflix. Netflix engage de lourdes dépenses pour attirer de nouveaux clients. Lundi, Netflix a confirmé son intention de continuer à investir massivement.

Netflix a publié des résultats trimestriels décevants. En outre, début octobre 2017, Netflix avait annoncé une hausse de ses tarifs, qui devait entrer en vigueur progressivement aux Etats-Unis et dans certains pays européens.

Dernières nouvelles