Une foule en colère massacre près de 300 crocodiles — Indonésie

En Indonésie, des villageois massacrent près de 300 crocodiles pour venger la mort d'un homme

300 crocodiles massacrés par une foule en colère en Indonésie

Une foule en colère a massacré près de 300 crocodiles dans une ferme d'élevage à Sorong, en Papouasie indonésienne samedi 14 juillet.

Après les obsèques d'un homme qui a succombé aux blessures que lui avait infligées un crocodile, les habitants de la ville portuaire armés de marteaux et de crosses se sont dirigés vers une ferme où sont élevés ces reptiles et en ont tué 292, selon The Jakarta Post. La victime avait pénétré accidentellement dans l'enceinte des crocodiles pour chercher de l'herbe pour ses vaches, ont précisé les autorités et agents de protection des animaux.

La victime, âgée de 48 ans, a été tuée d'un coup de queue après avoir été mordue par un animal au niveau de la jambe. Face à la colère des habitants, le propriétaire du site aurait accepté de dédommager la famille de la victime. C'est armée de couteaux, machettes et de pelles que la foule s'est rendue sur les terres du domaine pour massacrer les reptiles.

En Indonésie, les crocodiles sont une espèce protégée. Des policiers et membres de l'agence de protection des animaux ont tenté d'intervenir mais ils étaient trop peu nombreux pour empêcher le massacre.

Selon Dewa Made Sidan Sutrahna, le responsable de la police de Sorong, une enquête a été ouverte: "Pour le moment nous continuons d " interroger des témoins". Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l'accord préalable écrit de l'AFP, à l'exception de l'usage non commercial personnel.

Dernières nouvelles