Zambie : les concerts de Koffi Olomide annulés

Zambie : les concerts de Koffi Olomide annulés

Après la France, le Kenya et la Côte d'Ivoire : Koffi Olomidé interdit sur le territoire Zambien

Il lui est reproché une agression sur un photojournaliste en Zambie lors d'une précédente tournée.

Koffi Olomide pourrait ne plus jamais se rendre en Zambie. Alors qu'il devait se produire en Zambie, les autorités de ce pays d'Afrique du Sud lui ont formellement interdit de s'y rendre. Koffi Olomidé est aussi accusé de les avoir séquestrées avant de les faire travailler sans permis en France.

Elles ont également mis en exergue les agressions sexuelles du chanteur sur ses danseuses.

Les excuses du chanteur de 62 ans ont été également diffusées par la radio zambienne. Il a rappelé à souhait que la Zambie est comme une "seconde patrie pour lui" et comment il aime la femme zambienne. Justifiant que la Zambie était un peu comme sa deuxième nation.

Cependant le gouvernement zambien avait prévenu qu'il serait arrêté dès qu'il mettrait le pied dans le pays.

L'ambassadeur de France en Zambie, Sylvain Berger, a menacé d'impliquer Interpol pour arrêter Olomidé, qui, selon lui, n'a pas encore été blanchi des accusations portées contre lui en France.

Koffi Olomidé n'est pas à son premier déboire avec les hommes de médias.

L'étoile de la rumba - connue pour son habillement et son style de vie - n'est pas étranger à ce type de revers et de controverses.

En 2012, la star congolaise a en outre écopé d'une peine de trois mois de prison avec sursis pour avoir agressé son producteur, Diego Lubaki.

Il y a quelques semaines, Koffi Olomide, de son vrai nom Antoine Christophe Agbepa Mumba, invité à se produire en Zambie pour deux dates ce mois-ci, avait dit tout son amour pour la Zambie, dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux.

Dernières nouvelles