Deschamps tance Dugarry — France

Didier Deschamps règle ses comptes avec Christophe Dugarry

Didier Deschamps règle ses comptes avec Christophe Dugarry

"Quand on franchit la ligne et qu'il n'y a pas un minimum de respect sur le plan humain..." "Je savais qu'en équipe de France j'aurai besoin de Steven Nzonzi, mais dans le registre d'Adrien j'avais d'autres joueurs qui passaient avant lui", a commenté le sélectionneur dans le Parisien. "Ce n'est pas fini uniquement avec lui".

Sacré champion du monde, Didier Deschamps est revenu sur les reproches qui lui ont été adressés avant et pendant la Coupe du monde dans un entretien au Parisien.

Didier Deschamps a réglé ses comptes avec son ancien coéquipier Christophe Dugarry, dans un entretien auParisien publié vendredi 20 juillet.

Autrement dit, le sélectionneur des Bleus n'a pas été impressionné par les performances de Rabiot sur la scène internationale (6 sélections). On a vécu des choses ensemble donc je sais qu'en terme d'état d'esprit, sincèrement, j'ai vu beaucoup, beaucoup mieux.

Et d'ajouter: "J'ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant". Avec Lolo (Blanc), on a déjeuné ensemble, avec nos épouses, on discute. (.) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas "Bonjour" ou "Bonsoir". Parce qu'il faudra assumer son choix. "Chacun sa route, chacun son chemin, c'est clair", a-t-il terminé à ce sujet.

"Interrogé sur d'hypothétiques excuses du joueur, DD estime que Rabiot n'est peut-être pas tout à fait responsable". L'unique message de félicitations aux Bleus, champions du monde 2018, de Zidane ayant été très court sur Instagram et ne faisait pas référence à Deschamps. Avant d'ajouter: "Parce qu'on prend en otage l'équipe de France et c'est peut-être au détriment de l'intérêt collectif".

Dernières nouvelles