Cohen assure que Trump a approuvé une rencontre avec une avocate russe

Donald Trump était bien au courant du rachat des confessions de Karen McDougal

Etats-Unis : CNN publie l'enregistrement où Donald Trump et son avocat évoquent un paiement à une ancienne ...

La discussion, qui remonte à septembre 2016, deux mois avant l'élection présidentielle, portait sur une playmate du magazine Playboy, Karen McDougal, qui affirme avoir eu une relation de plusieurs mois avec M. Trump après leur rencontre en 2006, peu de temps après que Melania eut donné naissance à leur fils Barron.

Donald Trump a toujours prétendu ne rien savoir de cette réunion, dont l'existence est avérée et pour laquelle Donald Trump Jr. a été entendu devant le Congrès.

Donald Trump Jr. avait répondu "Ça me plaît" et avait accepté l'invitation.

Michael Cohen aurait déclaré qu'il était prêt réaffirmer que M. Trump, alors candidat républicain, était bel et bien au courant de cette rencontre devant le procureur spécial Robert Mueller chargé d'enquêter sur une possible collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump, selon les réseaux CNN et NBC.

Or, selon des sources du réseau américain CNN, M. Cohen ne détiendrait aucune preuve concrète pour appuyer ses dires.

L'actrice X Stormy Daniels avec son avocat Michael Avenatti à New York le 16 avril 2018
L’actrice X Stormy Daniels avec son avocat Michael Avenatti à New York le 16 avril 2018

Donald Jr. s'est expliqué à l'été 2017 sur ce rendez-vous, quand la presse avait révélé son existence. Elle avait vendu son histoire au National Enquirer pour 150.000 dollars avant l'élection présidentielle de novembre 2016. La bande a été remise à CNN par l'avocat de Michael Cohen, Lanny Davis. Le président américain a toujours nié qu'une telle collusion avec des responsables russes ait eu lieu, et qualifie régulièrement l'enquête de "chasse aux sorcières".

L'attitude très conciliante du président lors d'un récent sommet à Helsinki avec son homologue russe Vladimir Poutine, critiquée jusque dans son propre camps, a relancé l'affaire et les soupçons. L'avocate n'aurait fourni aucune information intéressante, selon lui.

Dans cet enregistrement qui est par moments confus, Michael Cohen propose de créer une société pour racheter les droits à American Media, la compagnie propriétaire du National Enquirer.

Après être resté fidèle à l'ancien promoteur immobilier durant des mois, alors même qu'il était déjà dans la tourmente et visé par une enquête, Michael Cohen joue désormais, en solo, son va-tout pour éviter un procès, voire la prison.

Dernières nouvelles