Un couple gay forcé de descendre d'un avion pour laisser sa place à un couple hétérosexuel — États-Unis

Ce couple gay américain a dû laisser sa place à un couple hétérosexuel et quitter son avion

Kryssia Campos via Getty Images Ce couple gay américain a dû laisser sa place à un couple hétérosexuel et quitter son avion

Il a encore du mal à réaliser ce qui vient de lui arriver.

Sur un vol reliant New York et Los Angeles de la compagnie Air Alaska, un couple a connu une mésaventure qu'il n'est pas prêt d'oublier. Un traitement injuste contre lequel s'est indignée l'une des victimes sur les réseaux sociaux. Depuis, Alaska Airlines, la compagnie, s'est excusée. " Je n'ai jamais été aussi discriminé en voyageant auparavant ", soutient David Cooley. J'ai été débarqué du vol 1407 d'Alaska Airlines, au départ de l'aéroport international John-F. "Alors que lui et son compagnon étaient installés dans un avion, en première classe, les membres de l'équipage leur ont demandé de quitter leurs sièges pour laisser place à un couple hétérosexuel". "J'ai expliqué que nous étions aussi un couple et que nous voulions être assis à côté ". Les deux amoureux ont alors choisi la deuxième option, ne pouvant supporter " ce sentiment d'humiliation ". " Nous n'embarquerons plus jamais avec Alaska Airlines ou leur groupe Virgin Airlines ", assure le client déçu, avant d'appeler la communauté LGBT à boycotter la compagnie à l'origine de ce " traitement de faveur accordé à un couple hétérosexuel ". "Merci à Delta Air Lines de nous avoir permis de rentrer chez nous en toute sécurité".

La compagnie américaine, de son côté, s'est dite " profondément désolée " après la mise en ligne de ce témoignage, dans un communiqué adressé par mail au magazine américain Newsweek. Elle souligne dans son mea culpa la politique "zéro tolérance pour tout type de discrimination", avant d'affirmer que les ses agents de bords n'avaient pas compris qu'ils avaient affaire à un couple.

"Cher Alaska Airlines, ce n'est pas une manière de se comporter", a par exemple tweeté l'animateur et humoriste anglais James Corden.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Dernières nouvelles