Apple profite des iPhone X, vendus plus chers, au troisième trimestre

Apple va-t-elle devenir la première entreprise à atteindre les 1000 milliards en Bourse? Réponse ce mardi

Apple, toujours plus haut et toujours plus riche

Bien que les ventes de ces smartphones se soient révélées, en volume, un peu en-dessous des anticipations, avec 41,3 millions d'unités écoulées (+1%), Apple a fait largement plus que le compenser grâce à une hausse des prix de vente.

Mais ce niveau est encore insuffisant pour atteindre le seuil symbolique des 1 000 milliards de capitalisations boursières.

Le groupe a utilisé son abondante trésorerie pour soutenir son cours, consacrant 20 milliards de dollars à racheter ses propres actions sur la période, dans le cadre d'un programme de 100 milliards de dollars.

Outre un chiffre d'affaires de plus de 9,5 milliards de dollars réalisé dans ce pays (+19% sur un an), Apple y fait assembler la plupart de ses appareils. Il y a une interdépendance entre les États-Unis et la Chine, impossible d'y échapper et elle (leur) sert aussi à se rapprocher: "l'un ne prospère que si l'autre (prospère) aussi", a-t-il continué.

Le chiffre d'affaires est aussi meilleur que prévu, à 53,27 milliards de dollars (+17 %).

À la suite de ces annonces, le titre Apple progressait de 3,4 % dans des échanges d'après-bourse, à 196,80 $ US, dépassant son record de 195,96 $ US atteint la semaine dernière.

Le PDG du groupe Tim Cook a évoqué dans le communiqué de résultats, le "meilleur troisième trimestre " d'Apple, aidé par de "solides ventes d'iPhone, des services et des objets connectés ".

Le géant, qui cherche à se diversifier tant il est financièrement dépendant de l'iPhone, a notamment affiché une progression de 31 %, à 9,55 milliards de dollars, des recettes tirées des "services " (iTunes Store, Apple Music, Apple Pay.).

Les résultats d'Apple ont toutefois montré une nouvelle fois combien le groupe dépendait encore financièrement de l'iPhone, qui a encore représenté plus de 56% du chiffre total du groupe. Apple devrait dévoiler le nouveau-né de la gamme à la rentrée.

Sur cette période, le bénéfice net total d'Apple a progressé de plus de 30% à 11,5 milliards de dollars.

Le bénéfice par action est de 2,34 dollars (+40% sur un an) sachant que Wall Street tablait sur un chiffre d'affaires de 52,3 milliards de dollars et un bénéfice par action de 2,18 dollars.

Dernières nouvelles