Uber abandonne son projet de camion autonome - L'Usine Auto

UBER RENONCE À DÉVELOPPER UN CAMION AUTONOME

UBER RENONCE À DÉVELOPPER UN CAMION AUTONOME

Cette annonce du 30 juillet 2018, marque un tournant dans l'avancée du géant du VTC qui avait du suspendre les essais de ses véhicules autonomes après qu'un de ses véhicules ait accidentellement renversé une opératrice, en mars.

La startup américaine s'était lancée dans la conception de camions autonomes à la suite du rachat d'Otto qui développait un système de conduite autonome pour les tracteurs routiers.

Un marché promis à un bel avenir, mais duquel Uber préfère se retirer pour se concentrer sur son premier objectif: la voiture autonome. Dans le mail qu'Eric Meyhofer a envoyé à ses employés, et que TechCrunch a pu consulter, il est expliqué que si la priorité est donnée aux automobiles, il arrivera un jour où Uber relancera la conduite autonome pour le transport de marchandises.

Uber Freight, qui a connu une croissance "rapide", n'est pas affectée par cette décision, précise le groupe. La société préfère se concentrer sur les voitures autonomes, sans pour autant fermer la porte à un retour sur le marché des poids lourds. Selon eux, Anthony Levandowski, un ancien ingénieur de Google ayant travaillé sur les véhicules autonomes de la multinationale, aurait simplement recopié les brevets confidentiels pour développer le camion de Otto/Uber. Aujourd'hui, Waymo et Uber discutent d'un partenariat officiel. "Nous pensons que la meilleure voie à suivre est de consacrer toute notre énergie et notre expertise aux voitures autonomes", a déclaré Eric Meyhofer, patron de Uber Advanced Technologies, dans un communiqué.

Plus tôt cette année, Uber avait dévoilé des projets visant à associer conduites manuelle et autonome dans les camions, l'une pour les courtes distances, l'autre pour les longues.

Dernières nouvelles