Un "homme nouveau" qui se lâche — Neymar

Neymar a gardé le sens de l'autodérision

Neymar a gardé le sens de l'autodérision

Trois semaines après l'élimination du Brésil en Coupe du Monde face à la Belgique (1:2), l'attaquant de la Seleçao Neymar a décidé de répondre aux critiques et moqueries sur ses chutes à répétition pendant le Mondial. "Et parfois, j'exagère. Mais la vérité, c'est que je souffre sur le terrain", a-t-il nuancé.

L'enfance est d'ailleurs un thème qui revient souvent dans cette publicité d'une minute et trente secondes dans laquelle Neymar est mis en scène sur le terrain et dans des décors qui rappellent la Russie. Vous pouvez penser que je tombe trop, mais je ne suis pas tombé, la vérité c'est que je me suis effondré. Quand je pars sans donner d'interviews, ce n'est pas parce que je veux juste les lauriers de la victoire. "C'est parce que je n'ai pas appris à être frustré", affirme le joueur du Paris Saint-Germain. Quand je suis impoli, ce n'est pas parce que je suis un enfant gâté. Parfois, il enchante tout le monde. Vous pouvez penser que j'exagère. Je me bats pour garder ce garçon en vie à l'intérieur de moi, mais pas sur le terrain. "En tant que mère, et je pense que la plupart des autres parents réagissent comme ça aussi, je deviens triste quand on parle mal de mes enfants, et surtout quand ils ne les connaissent pas".

"Il m'a fallu du temps pour accepter la critique, il m'a fallu du temps pour me regarder dans le miroir et me transformer en homme nouveau, mais aujourd'hui je suis là. Je tombe, mais seul celui qui tombe peut se relever", philosophe le jeune brésilien.

Un bon moyen de communiquer? Tenir un tel discours afin de servir les intérêts d'une marque risque de brouiller le message envoyé et même de faire douter les amoureux du ballon rond. Dans une publicité qui ressemble à une déclaration à coeur ouvert mais aussi beaucoup à un plan de communication, Neymar n'y est pas allé de main morte avec l'emphase.

Selon des informations de O'Globo, c'est son sponsor, Gillette, qui lui a proposé la belle somme de 225.000 euros pour présenter ses excuses. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Dernières nouvelles