Des pertes historiques, et les excuses d’Elon Musk — Tesla

TESLA COMPTE ATTEINDRE 6.000 MODEL 3 PRODUITES PAR SEMAINE

TESLA COMPTE ATTEINDRE 6.000 MODEL 3 PRODUITES PAR SEMAINE

"Une production hebdomadaire de 7000 véhicules (tous modèles confondus), soit 350'000 par an, devrait permettre à Tesla de devenir durablement profitable pour la première fois de notre histoire - et nous nous attendons à encore augmenter notre rythme de production au troisième trimestre", a indiqué le groupe.

"Après avoir atteint notre objectif de 5.000 (Model 3) par semaine, nous allons augmenter (le rythme), avec l'objectif d'atteindre 6.000 Model 3 par semaine d'ici fin août", a affirmé le groupe, qui a précisé vouloir atteindre 10.000 véhicules par semaine "le plus vite possible".

Habitué des coups de sang et critiqué pour son ton parfois jugé hautain, Elon Musk a de plus présenté ses excuses pour avoir été "impoli" avec des analystes qu'il avait sèchement éconduits début mai, une énième bévue qui avait entraîné une chute du titre le lendemain.

"Je voudrais présenter mes excuses pour avoir été impoli au cours de la dernière conférence téléphonique", a déclaré M. Musk lors de la conférence téléphonique des résultats du second trimestre mercredi. Il avait qualifié les questions des analystes d'"ennuyeuses" et même indiqué qu'elles "l'emmerd (ai) ent".

Le constructeur Tesla a passé une étape importante fin juin en annonçant avoir passé le cap des 5000 Tesla Model 3 produites par semaine. L'entrepreneur avait décidé récemment de dormir dans sa propre usine pour diriger -et augmenter- la production du Model 3.

Une accélération de production qui repose, non pas tant sur de nouvelles dépenses, que sur une meilleure utilisation des chaînes de montage existantes " et en faisant des améliorations ciblées pour régler les goulets d'étranglement ".

Le processus de fabrication et l'accouchement de la Tesla Model 3 auront été très compliqués, et voir ses clients de plus en plus nombreux à être livrés semble réjouir Elon Musk.

"Notre première impression est positive", a estimé l'analyste Efraim Levy (CFRA Research), disant paradoxalement apprécier la modestie des prévisions.

Elon Musk a revu ses ambitions à la baisse et pense que Tesla ne sera probablement pas en mesure de produire un million de voitures en 2020.

" Tesla reste complètement concentré sur le long terme " a salué pour sa part Gustavo Huber, un consultant spécialisé. A la faveur d'un flux de trésorerie disponible de 2,24 milliards de dollars, Elon Musk a assuré qu'il ne devrait pas avoir besoin de lever des fonds.

Tesla, qui s'est démarqué en transformant la voiture en un "gadget" électronique avec des technologies très avancées, est régulièrement malmené en Bourse, souvent à cause des frasques de son très médiatique patron.

Cet épisode avait conduit certains analystes à s'interroger sur son équilibre mental et sa capacité à diriger son groupe. Certes, le chiffre d'affaires est en nette hausse (atteignant 4 milliards de dollars, contre 2,79 un an plus tôt), mais cela ne couvre pas les frais: le constructeur n'est toujours pas rentable.

Dernières nouvelles