DIAPORAMA - Tour de France : les grands moments de l’édition 2018

Tom Dumoulin s'impose à Espelette Froome remonte sur le podium

Dumoulin vainqueur attendu du contre-la-montre

Sur un petit nuage.

C'est fini! Dimanche 29 juillet, le Gallois Geraint Thomas a remporté l'édition 2018 du Tour de France avec l'équipe Sky.

D'un naturel plutôt discret, le Gallois de 32 ans ne revient toujours pas d'avoir reçu une vidéo de félicitations enregistrée par un chanteur, Elton John, deux footballeurs, Thierry Henry et Gareth Bale, et un rugbyman, Sam Warburton. Une victoire inattendue, tant Christopher Froome était annoncé comme le favori pour réaliser l'incroyable doublé Giro-Tour.

" Les choses arrivent les unes après les autres", explique Thomas, encore tout retourné en tant que l'un des supporteurs les plus fervents d'Arsenal d'avoir reçu un appel de l'ancien entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger.

Pour la première fois de l'histoire du Tour de France, un Gallois a été sacré.

"Je ne sais pas. Je crois que j'ai besoin d'en faire l'expérience pour comprendre à quoi ça va ressembler", a-t-il ajouté. "De toutes façons, je ne peux pas faire autrement que suivre le mouvement", a expliqué le cycliste.

Selon le Daily Telegraph, Thomas serait aussi sur le point de signer un nouveau contrat de plusieurs années avec Sky, avec un salaire réévalué à près de 4 millions d'euros (6 M$ CA) par année. En terre basque, le long des 31 km du tracé séparant Saint-Pée-sur-Nivelle d'Espelette, le Néerlandais a parfaitement géré son effort pour souffler la victoire à Chris Froome pour une toute petite seconde au terme d'une bataille à distance entre les deux hommes qui sont restés dans les mêmes temps de passage jusqu'à la ligne d'arrivée. C'est probablement un prélude à tout ce qui m'attend.

Dernières nouvelles