" "La peine de mort est " inadmissible " pour le pape

Catéchisme. L’Église s’oppose à la peine de mort, « inadmissible »

L'Eglise change de doctrine sur la peine de mort

Le pape François souhaite que l'Église catholique s'oppose catégoriquement à l'emploi de la peine de mort.

Le pape François a inscrit, jeudi 2 août, dans le catéchisme de l'Église catholique une opposition catégorique à la peine de mort, jugée " inadmissible ".

Depuis 1992, l'Église tolérait effectivement la peine de mort, dans les cas les plus extrêmes. En appelant l'Église à s'engager pour son abolition partout dans le monde, il a donné un message d'espoir "pour porter une abolition dans beaucoup de pays catholiques", explique Raphaël Chenuil-Hazan, directeur de l'association Ensemble contre la peine de mort. "Possibilité de se repentir" Le pape avait approuvé ces modifications au catéchisme le 11 mai lors d'une audience avec le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi". Désormais, ajoute Il Corriere della Sera, "il n'y a plus d'exceptions prévues" dans le catéchisme. La position de l'Eglise sur ce sujet a commencé à évoluer sous le pontificat de Jean-Paul II, mort en 2005.

Dans la version italienne d'origine, le texte parle en revanche de "mesure inadmissible", à l'instar de l'anglais, de l'allemand, de l'espagnol et du portugais. Son successeur Benoît XVI avait évoqué "la nécessité de faire tout ce qui est possible pour arriver à l'élimination de la peine capitale".

"Pendant longtemps, le recours à la peine de mort (.) fut considéré comme une réponse adaptée à la gravité de certains délits, et un moyen acceptable, bien qu'extrême, pour la sauvegarde du bien commun", peut-on lire dans l'introduction du document modifié. "Elle incite à créer les conditions qui permettent d'éliminer dans le monde contemporain l'institution légale de la peine de mort, là où elle est encore en vigueur".

Dernières nouvelles