Le marché automobile en progression en juillet — France

Le marché automobile français bondit en juillet les marques françaises en profitent

PSA est la marque française qui a engrangé le plus d'immatriculations de voitures neuves en juillet@ DANIEL ROLAND AFP

Alors que l'immatriculation de voitures particulières neuves a bondi de 18,9 % en juillet sur un an, selon des chiffres provisoires publiés ce mercredi par le Comité français des constructeurs automobiles (CCFA), ce sont en effet les marques françaises qui tirent le mieux leur épingle du jeu. Les marques françaises, au premier rang desquelles PSA, se sont particulièrement bien vendues, avec une augmentation des immatriculations de 23% sur un an, tandis que les marques étrangères ont progressé de 14,5%.

Au total, 175 397 voitures particulières neuves ont été immatriculées en France en juillet, mois qui comptait 22 jours ouvrés contre 20 l'an dernier. Une légère hausse qui ne suffit pas à inverser la tendance à la baisse enregistrée depuis le début d'année. "Beaucoup de particuliers ont pris des voitures en location avec option d'achat et quand on part dans ce système, tous les trois ou quatre ans, il faut changer de véhicule". Les ventes de PSA explosent grâce à Opel La plupart des marques françaises affiche des croissances à deux chiffres en juillet. Opel, qui fait partie du giron de l'entreprise depuis l'été dernier, a contribué à ce regain de forme avec 5 239 immatriculations en plus.

Peugeot (30 726 voitures particulières immatriculées) et Citroën (17 578) affichent respectivement 15,7% et 13,2% de croissance, portée notamment par les modèles Peugeot 208 et 3008 II (de type SUV crossover), qui raflent 4,6% et 3,9% des immatriculations en France de voitures particulières neuves de janvier à juillet. La marque aux aspirations haut de gamme DS bondit de 49,6%, dans des volumes bien plus faibles (2.648 immatriculations).

Chez Renault en juillet (+16% sur un an), c'est la marque roumaine Dacia qui offre la meilleure performance, avec 18,3% d'augmentation, mais pour un tiers du volume de voitures: 9.782 immatriculations contre 27.680 pour la marque principale du groupe. Sur les 6 premiers mois de l'année, le marché français a ainsi crû de 5 %. Pour ce qui concerne les marques étrangères, Volkswagen tire les marrons du feu avec 13,9% du marché français; Fiat Chrysler est en progression de 56% avec 10 456 immatriculations.

Renault n'est pas en reste avec une progression de ses immatriculations de 18,07% pour le mois de juillet. A part la marque Audi (-2,3%), toutes ses marques enregistrent des performances à deux chiffres, et même supérieures à 35% pour les marques de luxe Porsche et Bentley. Le marché des utilitaires légers est en revanche en baisse, de 4,4% par rapport à juillet 2017.

Le marché français de l'automobile est largement dominé par les marques tricolores.

Dernières nouvelles