Montant des dégâts, plaintes, on vous dit tout sur cette affaire — Booba/Kaaris

Les rappeurs Booba, le 19 mai 2014 à Cannes et Kaaris, le25 mars à Paris  AFP  Archives

Les rappeurs Booba, le 19 mai 2014 à Cannes et Kaaris, le25 mars à Paris AFP Archives

La compagnie Air France, dont le montant du préjudice subi au cours de cette rixe s'élève à 8500 euros, a aussi déposé une plainte à l'encontre des deux rappeurs. Il s'agit de la troisième plainte contre les deux rappeurs.

Selon les informations de LCI, les Aéroports de Paris ont décidé de porter plainte. Dans le clan de Booba, huit personnes sont encore placées en garde à vue, contre quatre dans celui de Kaaris.

Benoît Paire dans les détournements autour de la violente et spectaculaire bagarre entre Booba et Kaaris à Orly. 13 personnes ont été interpellées. Atlantico, site généralement classé à l'extrême-droite, a publié une photo de Benzema pour illustrer leur article "Et pendant ce temps là, Booba et Kaaris se battent à Orly ". En effet, ils sont toujours en garde à vue.

Une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que la garde à vue des deux rappeurs avait été prolongée. L'information a été communiquée à Europe 1 par les avocats des deux artistes.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, en marge d'un déplacement au Mont-Saint-Michel, a rappelé qu'assurer la sécurité de "quelques millions de passagers" à Orly était "compliqué".

Les rappeurs étaient incontrôlables en plein coeur de l'aéroport.

Toujours placés sous surveillances, les rappeurs Kaaris et Booba font maintenant face aux conséquences de leur bagarre. Ce qui n'a pas empêché Booba d'insulter Kaaris "Quand on parle, il faut assumer!" Une confrontation entre les deux rappeurs doit être organisée à 17h30. Le parquet de Créteil indique qu'ils vont être jugés en comparution immédiate, ce vendredi.

Sur les vidéos largement relayées sur les réseaux sociaux, on voit des hommes échanger des coups de poing et de pied entre les rayons d'une boutique de "duty free" et dans les couloirs de l'aéroport, très fréquenté en cette période estivale. L'un des avocats de Kaaris a affirmé que son client était tombé "dans un véritable guet-apens" et que ce dernier "ignorait la présence de Booba et de son groupe à l'aéroport". "Puis ils se sont tous rués sur lui" alors qu'il attendait son vol pour Barcelone avec des amis et son manager. "Le plus grave, ce sont les armes par destination, des flacons de parfum et des bouteilles en verre", a-t-il ajouté.

Dernières nouvelles