En cavale depuis 7 ans, ce braqueur s'est rendu à la police

En cavale depuis 7 ans, ce braqueur s'est rendu à la police

Un braqueur en cavale depuis 2011 se rend à la justice

"L'arrêt rendu par la Cour d'assises de Douai étant non avenu, Monsieur David Gras est aujourd'hui présumé innocent", a-t-il aussi souligné. " C'est par ce propos paradoxal que Jérôme Goudard, l'avocat pénaliste p arisien qui a accompagné M.Gras quand ce dernier s'est présenté, jeudi à 11heures, au greffe de la cour d'assises du Nord, à Douai, explique l'acte de son client". Depuis 2011, il est suspecté d'avoir participé à plusieurs braquages à l'explosif, dont celui de ce dépôt de fond d'Orly. "Sa décision est dictée par sa volonté de répondre aux accusations dont il fait l'objet et de bénéficier d'un procès juste et équitable". Condamné en juin 2016 par la cour d'assise du Nord à 25 ans de réclusion criminelle, le malfaiteur a attaqué, en bande, un centre-fort à Orly en 2011 où un un convoyeur de fond avait trouvé la mort lors de l'assaut. Le cerveau présumé du commando avait été jugé à 18 ans de réclusion criminelle.

D'autres accusés avaient été acquittés de toute participation aux vols avec arme, mais déclarés coupables du délit d'association de malfaiteurs, et condamnés à des peines situées entre 8 et 13 ans d'emprisonnement. Or, au cours du procès, David Gras et Serge Veron ont été identifiés comme les principaux protagonistes de ces braquages. Le 21 septembre, neuf assaillants avaient attaqué très tôt le matin à l'explosif la société de transport de fonds Témis, et avaient emporté un butin d'environ 8 millions d'euros, tuant un agent de sécurité. En outre, un passant avait été brièvement pris en otage et les braqueurs avaient tiré sur la police pour couvrir leur évasion. Cette attaque avait suscité une vive émotion parmi les convoyeurs de fonds en France et avait surpris par son audace et sa violence.

Le niveau de compétence nécessaire pour ce type d'attaques sophistiquées impose une équipe restreinte.

Dernières nouvelles