Canicule : alerte à la pollution

Edition numérique des abonnés

Pic de pollution: Où la circulation des véhicules motorisés sera-t-elle encadrée lundi?

Le pic de pollution à l'ozone qui touche notamment l'Île-de-France, la vallée du Rhône et l'Est du pays devrait se poursuivre lundi sous l'effet de la canicule.

En Île de France, la qualité de l'air devrait être particulièrement mauvaise lundi, avec des niveaux d'ozone compris entre 190 et 220 microgrammes/m3 en moyenne horaire, selon Airparif.

Dans un communiqué, la ville de Paris a indiqué que le préfet de police avait "décidé de mettre en place la circulation différenciée sur le territoire métropolitain couvrant tout le périmètre compris à l'intérieur de l'A86" (autoroute circulaire en proche banlieue). Un dépassement du seuil d'information et de recommandations pour l'ozone est localisé sur le département de la Gironde, notamment sur Bordeaux, selon Atmo Nouvelle-Aquitaine.

Conformément aux articles L. 325-1 à L. 325-3 et R. 411-19 du code de la route, tout contrevenant aux obligations en vigueur, à savoir le port de la vignette et les restrictions de circulation, s'expose à une amende forfaitaire de 3e classe pour les voitures particulières (68€) et de 4e classe pour les bus, autocars et poids-lourds (pouvant aller jusqu'à 375€). Mais en cas de départ en vacances "les agents chargés du contrôle feront preuve de discernement", a précisé la mairie.

Edition numérique des abonnés
Pollution à l'ozone : la circulation différenciée mise en place

Haute-Savoie Dans la zone de circulation restreinte d'Annecy, seuls les véhicules dotés d'une vignette Crit'Air numéro 0, 1, 2, 3 auront l'autorisation de circuler et de stationner dans des parkings municipaux.

Depuis samedi, la vitesse maximale a été abaissée de 20 km/h sur les autoroutes et nationales franciliennes. En Savoie, si l'épisode de pollution passe au niveau d'alerte 2, des zones de circulation différenciée seront mises en place et les vignettes Crit'Air seront obligatoires. Les autorités mettent en œuvre des mesures afin d'affaiblir les effets nocifs de cette pollution atmosphérique.

En Isère. La préfecture de l'Isère a annoncé à son tour dimanche le passage en vigilance rouge pour les concentrations d'ozone dans l'ensemble du département et l'instauration de la circulation différenciée à partir de lundi matin.

En Isère, les véhicules disposant d'un certificat de qualité de l'air seront autorisés à circuler.

Dernières nouvelles