Trophée des Champions : le PSG passe la sixième

Les joueurs du PSG préparent le Trophée des champions contre Monaco lors d'une séance d'entraînement à Shenzhen le 3 août 2018

PSG : Tuchel ne veut pas précipiter le retour de Neymar

Ils l'ont d'ailleurs prouvé après leur victoire au Trophée des champions - la 6e de rang - en débarquant en salle de presse où Tuchel répondait aux journalistes présents.

Paris n'aura jamais douté dans cette partie.

Car, un peu plus d'un quart d'heure plus tard, Di Maria, d'abord tombé sur un grand Benaglio sur sa frappe en pivot à ras de terre (15e), a profité d'une faute provoquée par Adrien Rabiot, fauché à l'entrée de la surface (30e) après un sublime passement de jambes, pour ouvrir le score d'un sublime coup franc. Pourtant, à écouter l'entraîneur portugais, les débats ont été équilibrés surtout en première mi-temps. Si Jovetic a l'occasion de marquer, il butte sur Buffon. Pire même, ils ont encaissé deux nouveaux buts en fin de match (Weah à la 67e minute et Di Maria à la 93e).

Di Maria à Naples, Di Maria à la Juventus, Di Maris en Espagne, l'ailier argentin semblait promis à un départ du Paris Saint-Germain lors du mercato. A plus forte raison après leur préparation très mitigée (2 victoires, 2 nuls, 2 défaites) même si la lecture des compositions d'équipe alignées incite à l'indulgence. Nous n'allons pas prendre tous les risques pour les faire jouer. Retour sur les titres parisiens. Dans la défense à 3 de Jardim, il a été complètement hors-sujet.

C'est ce qui s'appelle répondre présent. Pour ce match qui oppose le vainqueur de la Ligue 1 à celui de la Coupe de France (ou au second du championnat si une équipe monopolise les deux titres, comme dans le cas de ce PSG-Monaco), les deux équipes ont testé leurs effectifs avant la reprise de la Ligue 1 le 10 août.

Dernières nouvelles