Ouattara amnistie l’ex-première dame Simone Gbagbo (vidéo) — Côte d’Ivoire

Urgent Côte d'Ivoire / Ouattara annonce l'amnistie de Simone Gbagbo, Lida Kouassi, Soul To Soul...

Côte d’Ivoire : Ouattara amnistie l’ex-première dame Simone Gbagbo (vidéo)

Parmi les amnistiés donc, rien de moins que l'ex-"Dame de fer" de Côte d'Ivoire, l'épouse de l'ex-président Laurent Gbagbo, actuellement détenu à la Haye (Pays-Bas). "Sa priorité actuelle est de retrouver sa famille et ses proches et de passer avec eux des moments d'intimité et de retrouvailles".

Lida Kouassi, ex-ministre de la Défense condamné en janvier à 15 ans de prison pour "complot contre l'autorité de l'Etat et Assoa adou, condamné en juillet 2017 à quatre ans de prison pour "troubles à l'ordre public", tous deux des cadres pro-Gbagbo, figurent parmi les personnes amnistiées". En 2017, elle avait été acquittée à la surprise générale lors de son procès aux assises à Abidjan pour crimes contre l'humanité pendant la crise post-électorale.

Comme attendu, le chef de l'Etat a signé ce lundi 6 août 2018, une ordonnance portant amnistie de près de 800 personnes ayant commis des infractions liées à la crise postélectorale de 2010 et après la prestation de son serment le 21 mai 2011. L'opposition accusait le régime Ouattara de pratiquer une "justice des vainqueurs", en ne poursuivant que le camp Gbagbo.

À deux ans de la fin de son deuxième mandat (et dernier selon la Constitution), le geste de clémence du président devrait permettre d'apaiser les inquiétudes d'une possible résurgence de la violence lors de l'élection présidentielle de 2020.

"Mais il faudrait aller plus loin avec la libération des militaires" (exclus de l'amnistie) et celle de Laurent Gbagbo, qui reste l'élément crucial pour la réconciliation", a-t-il précisé.

Le président Alassane Ouattara fortement critiqué depuis quelques mois, a décidé de desserrer l'étau qui s'enfermait sur la gouvernance démocratique et de ce fait, a indiqué qu'il avait instruit les membres du gouvernement, pour une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Dernières nouvelles