Le plus grand incendie actuellement en cours — Californie

Les pompiers s'activent pour tenter d'éteindre le feu qui brûle près de Clearlake Oaks dans la région de Mendocino en Californie

La Californie ravagée par le pire incendie de son histoire

Deux foyers qui ravagent le nord de la Californie ont formé ensemble lundi le plus grand incendie de l'histoire de cet État de l'ouest des États-Unis.

Depuis le 1er janvier 2018, les incendies de Californie ont réduit en cendres 250 000 hectares, soit plus que la superficie des villes de Montréal, Toronto, Vancouver, New York, Boston et Washington réunies.

En guise de démenti, le quotidien américain cite Daniel Berland, directeur adjoint de Cal Fire, agence californienne de lutte contre les incendies: "Nous avons beaucoup d'eau pour lutter contre ces incendies, mais soyons clairs: le changement de notre climat mène à des incendies plus graves et plus destructeurs".

A lire aussi:Incendies en Californie: mais qu'a voulu dire Donald Trump?

Légèrement plus au nord du Mendocino Complex, près de la ville de Redding, plus de 4700 pompiers, dont plus d'une cinquantaine arrivés d'Australie et de Nouvelle-Zélande, étaient aux prises avec le Carr Fire, le plus meurtrier, qui a tué sept personnes et dévoré près de 68 000 hectares depuis le 23 juillet.

Deux personnes ont déjà péri dans l'incendie du Mendocino Complex. Si intense qu'il a généré un tourbillon semblable à une tornade de feu, il a été provoqué selon les autorités par la "défaillance mécanique d'un véhicule" ayant provoqué des étincelles dans une zone devenue une véritable poudrière en raison de la sécheresse.

Quant au Ferguson Fire, qui a nécessité la fermeture partielle du parc national de Yosemite en pleine saison touristique, les pompiers le maîtrisaient mardi à 38%.

Des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées depuis le début de cette série de sinistres.

Le danger lui, est toujours bien là, comme le dit si bien Scott McLean, un chef adjoint du département californien des forêts et de la protection contre les incendies.

D'énormes incendies ravagent depuis quelques semaines l'Etat de Californie aux Etats-Unis.

Selon lui, les incendies californiens sont "amplifiés" par "les mauvaises lois environnementales qui ne permettent pas d'utiliser correctement d'énormes quantités d'eau facilement accessibles".

Dans ce tweet et dans un autre publié également lundi, Donald Trump prétend que l'eau californienne est détournée vers l'océan Pacifique.

Au total, plus de 14.000 pompiers combattent ces différents incendies qui sont au nombre de 7.

Dernières nouvelles