Attention aux algues dans l'alimentation qui cachent un trop-plein d'iode

Compléments alimentaires à base d'algues:

VERASHINE E

De plus en plus, elles quittent la mer pour atterrir dans nos assiettes.

Bonnes pour la santé, les algues? Dans un communiqué du 7 août 2018, l'Agence nationale de sécurité sanitaire "déconseille la consommation d'algues et de compléments alimentaires à base d'algues à certaines populations à risque et recommande aux consommateurs réguliers de rester vigilants". Enfin, pour les personnes présentant une déficience en iode, il n'est pas pertinent de consommer des produits contenant des algues pour corriger ce problème. "Il y a également un risque au niveau des reins", met encore en garde Irène Margaritis.

Ainsi, la consommation d'aliments ou compléments alimentaires contenant des algues est déconseillée aux personnes présentant un dysfonctionnement thyroïdien, une cardiopathie ou une insuffisance rénale. Ces conseils se justifient "au regard du risque non négligeable de dépassement des limites supérieures de sécurité d'apport en iode ", justifie l'Anses. L'Anses indique également aux parents de rester "prudents sur la consommation de produits à base d'algues de leurs enfants, les données étant insuffisantes pour mesurer le risque encouru".

Sur les produits à base d'algues, la quantité d'iode n'est pas obligatoirement indiquée.

Pas plus de 600 microgrammes par jour.

L'ANSES recommande donc aux amateurs d'algues de limiter leur consommation, que celles-ci soient fraîches ou en compléments alimentaires, et en particulier de ne pas cumuler les deux apports. Les compléments alimentaires, souvent étiquetés "transit" et "minceur", doivent aussi être pris en considération.

Certaines algues particulièrement riches en iode ont été identifiées, telles que les algues brunes laminaires Laminaria spp et Saccharina spp, ainsi que l'algue rouge Gracilaria verruqueuse. L'Anses rappelle qu'en France, la dose journalière maximale d'iode tolérée dans les compléments alimentaires est de 150 microgrammes.

Dernières nouvelles